Accueil / Actualités / Tariq Ramadan obtient sa mise en liberté sous conditions

Tariq Ramadan obtient sa mise en liberté sous conditions

Mis en examen pour « viols » sur deux femmes, Tariq Ramadan a obtenu sa mise en liberté aujourd’hui. La chambre d’instruction vient d’ordonner sa mise en liberté « sous réserve de la remise d’une caution de 300000 euros dont 200000 pour garantir le paiement des amendes et dommages-intérêts » selon son avocat, Francis Szpiner

Interdiction de quitter le territoire

En plus de la remise de caution, il lui est interdit de quitter le territoire français, comme d’entrer en contact avec les plaignantes et certains témoins. Il devra également pointer une fois par semaine au commissariat et remettre son passeport suisse.

« J’irais fuir où ? Alors que tout va vers mon innocence. Je vais rester en France et défendre mon honneur et mon innocence », a –t-il clamé.

Souffrant de sclérose en plaque, c’est avec force que Tariq Ramadan a clamé son innocence : »Je voudrais que vous décidiez en votre âme en conscience, non pas parce que je m’appelle Tariq Ramadan et qu’on m’a diabolisé dans ce pays », a notamment déclaré Tariq Ramadan, devant la cour d’appel de Paris.

« Je veux bien qu’on me reproche d’avoir menti pour protéger ma famille, ma fille qui est dans la salle. Mais qui a menti le plus ? Qui a instrumentalisé le mouvement #MeToo ? »

« Je viens de passer dix mois en prison, je suis innocent, je le paye de ma santé, je ne peux plus marcher normalement », a-t-il plaidé.

Il est à noter que Tariq Ramdan est incarcéré depuis sa mise en examen, le 2 février dernier, pour « soupçons de viols », à la suite des plaintes de deux femmes, Henda Ayari et une autre appelée « Christelle ». Elles avaient toutes deux lancé l’affaire, en dénonçant avoir subi un rapport sexuel d’une extrême violence.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.