Accueil / Actualités / Vacances: on se lâche, mais pas trop quand même

Vacances: on se lâche, mais pas trop quand même

Des vacances éthiques

Des vacances éthiques, qu’est-ce que c’est ? Dois-je passer mes vacances à la Mecque ou dans une mosquée pour que cela soit éthique ? Ai-je le droit de m’amuser ou dois-je passer toute mes vacances dans le pratique religieuse ? Bien sûr la réponse à toutes ces questions est non. Passer des vacances éthiques veut simplement dire ne pas aller à l’encontre de ce que l’islam prescrit. Cela passe donc par le choix de la destination qui ne doit pas être un lieu où règne la débauche par exemple. Mais cela passe aussi par le choix des activités qui ne doivent pas être contraires à l’éthique musulmane. Un exemple évident : je ne vais pas passer mes vacances au Casino. De la même manière, je ne vais pas consommer des choses qui sont proscrites sous prétexte que je suis en vacances et que j’arrêterais cela à mon retour à la maison, non, non, non…

Ma pratique religieuse ne prend pas de vacances

Lorsque l’on est en vacances, on lâche prise sur bon nombre d’obligations. Que l’on soit étudiant, travailleur ou femme (ou homme) au foyer, les vacances sont l’occasion de souffler et de prendre un grand bol d’air frais. Alors on se permet de trainer au lit, de manger à n’importe quelle heure, tout simplement on se laisser aller ! Mais attention à ne pas oublier que la pratique religieuse ne prend pas de vacances et que le compteur continue à tourner. Cela ne veut pas dire que le musulman n’a pas le droit de s’amuser et de profiter de la vie, rassurons- nous ! Bien au contraire, la religion musulmane qui est celle du juste milieu nous dit de prendre notre part d’ici-bas. Disons simplement que la religion est notre oxygène et que même pendant les vacances nous avons besoin d’oxygène.

Oui, oui on a tendance à se laisser aller…

Des exemples ? On peut citer notamment la prière de l’aube qui peut être rendue difficile par le désir de faire la grasse matinée ou par le fait qu’on a tendance à se coucher très tard. Il y a aussi la prière du vendredi qui peut facilement être mise de côté au profit d’une autre activité. D’autres exemples ? Non je pense que vous aurez compris l’idée ! Concrètement, le musulman ne doit pas oublier ses obligations religieuses qui restent les mêmes que durant le restant l’année. Mis à part les quelques aménagements possibles liés au statut de voyageurs, (regroupement des prières, dispense du jeûne pendant le mois de ramadan…) la routine religieuse doit rester la même, et dieu merci, elle n’est pas censée être un fardeau le restant de l’année non plus.

 

Sur ce, profitez-bien de vos vacances ! (On en a bien besoin) Mais pensez à préserver votre religion…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.