Accueil / Actualités / Ebru Özkan enfin délivrée des geôles israéliennes

Ebru Özkan enfin délivrée des geôles israéliennes

La citoyenne Turque, Ebru Özkan, détenue depuis plus d’un mois en Israël sous prétexte d’avoir aidé une « organisation terroriste » a rejoint son pays  après sa libération conditionnelle, mercredi.

Une libération sous caution

A la fin de son séjour, le 11 juin dernier, cette ressortissante turque, se voit arrêtée par la police israélienne à l’aéroport Ben Gurion de Tel-Aviv, puis déférée dans un tribunal militaire pour « menace à la sécurité israélienne ». Une détention qui n’a cessée jusqu’alors d’être prolongée. Le 8 juillet, lors de son procès, le tribunal l’accusait notamment d’avoir transmis de l’argent ainsi que des chargeurs de téléphones portables à des membres d’une « organisation terroriste ». De l’argent et des équipements, qui, selon eux, étaient destinés aux activistes du Hamas (mouvement de résistance palestinien) .Une accusation qu’elle a toujours niée énergiquement puisqu’elle affirme que l’aide financière était destiné à un membre de la famille d’un ami palestinien et qu’en aucun cas elle ne pensait qu’il avait des liens avec un groupe terroriste. Des preuves insuffisantes après lesquelles le tribunal lui accordera une libération sous caution.

Une pression de la part du gouvernement turque

Les relations entre la Turquie et Israël semblent être de plus en plus tendues. Le ministre turc des affaires étrangères Mevlüt Cavosoglu ayant pris contact avec les autorités israéliennes avait déclaré à propos de la détention d’Özkan : »Pour une véritable normalisation de nos relations, Israël doit mettre fin à ses mauvaises politiques et à sa cruauté inhumaine, nous sommes conscients de leur traitement à l’égard de certains citoyens turcs, mais ils ont prolongé la détention de notre sœur Ebru Özkan ».

En pleine crise diplomatique les deux pays traversent une période  de tensions profondes qui ne semblent pas s’estomper surtout avec les multiples arrestations des visiteurs turcs. Reste à savoir si la motivation des ces arrestations est justifiée par de véritables preuves ou uniquement pour des motifs politiques ?

Un commentaire

  1. Mes compliments a Ebru Ozkan de pouvoir sortir de sa longue détention.
    Qu’Allah soit glorifie.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.