Accueil / Actualités / Nouvelle polémique sur le voile

Nouvelle polémique sur le voile

Cette fois-ci, cela concerne la responsable du syndicat d’étudiant de gauche UNEF de l’Université Paris iV (Sorbonne). Cette dernière a donné une interview sur M6 concernant le blocage de son université mais il semblerait que certains aient été plus intéressés par ce qu’elle portait que par ce qu’elle racontait.

L’origine de la polémique

Après la diffusion du « 19.45 » de ce Samedi, Maryam Pougetoux qui est apparue voilée dans l’émission, a été prise pour cible sur les réseaux sociaux, autant par des personnalités publiques que par des internautes lambda. En effet, cette polémique semble avoir été entamée par les posts sur Facebook de deux personnalités. Tout d’abord, Laurent Bouvet, professeur de théorie politique à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines a déclaré : « A l’UNEF, la convergence des luttes est bien entamée. C’est la présidente du syndicat à l’université Paris-Sorbonne qui le dit. » Il a été suivi de près par l’essayiste Céline Pina, également engagée dans la cause laïque, qui a dénoncé sur Facebook, « l’infiltration et le noyautage du syndicalisme étudiant » par les Frères musulmans. Suite à cela, la responsable syndicale a été la victime d’un véritable harcèlement sur les réseaux sociaux.

Soutien de la part de l’UNEF

Bien heureusement l’UNEF a soutenu sa présidente par un communiqué qui est apparu le dimanche 13 mai et qui dénonce une « islamophobie décomplexée » cachée derrière un supposé débat sur la laïcité. C’est effectivement triste de constater qu’une nouvelle fois, la laïcité sert de rempart pour tenir des propos diffamatoires à l’égard d’une femme qui a pour seuls torts de porter le voile, d’avoir des responsabilités et d’oser s’exprimer en public.

Il semble assez clair que ceux qui dénoncent un asservissement de la femme musulmane sont en fait ceux qui aimeraient la voir confinée chez elle.

Un commentaire

  1. Soeur Marie-Muslim, convertie islamo-gauchiste en puissance.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.