Accueil / Actualités / Ismaël Deh: tué par la police

Ismaël Deh: tué par la police

Ismaël Deh était un homme sénégalais de 58 ans et père de 8 enfants. Il était l’un de ces vendeurs ambulants près du Château de Versailles qui vendait des petits souvenirs à l’effigie de la Tour Eiffel et autres monuments emblématiques de la capitale dont les touristes raffolent. Cela faisait 18 ans qu’il vivait en France dont 17 ans en tant que plongeur dans un restaurant et malgré cela sa situation ne fut jamais régulée et il n’obtenu jamais les papiers français, d’où la difficulté à trouver un emploi stable.

La version officielle 

Le 30 avril 2018, alors qu’il vendait ses petites bricoles, une patrouille de police s’apprêtait à procéder à un contrôle. La police et les rares médias qui ont relayé l’affaire affirment qu’Ismaël Deh se serait fait percuter violemment par un fourgon de police en traversant la rue pour tenter de s’échapper. Cette version est formellement démentie par les témoins de la scène et la famille de la victime.

La version des témoins directs

Plusieurs témoins, qui ont vu la scène de près, affirment que les autres vendeurs ambulants ont réussi à s’échapper mais pas Ismaël Deh. C’est à ce moment qu’il fut victime d’un déferlement de violence de la part des policiers. Les témoins disent qu’un premier policier lui aurait fait un croche-pied ce qui le déstabilisa et le fit chuter et qu’ensuite ils le battirent à coup de pieds, de poings et de matraques. Il fut transporté à l’hôpital Pompidou où il décédera le lendemain des suites de ses blessures.

Une enquête de l’IGPN est ouverte.

Une manifestation aura lieu demain, vendredi 11 mai 2018 à 17h00 au métro Saint Philippe du Roule (ligne 9) pour dénoncer les violences policières et pour demander que lumière soit faite sur cette sordide affaire.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.