Accueil / Actualités / Sophia, le premier robot citoyen au monde
Graham Flanagan

Sophia, le premier robot citoyen au monde

Premier robot citoyen au monde.

Sophia, un robot humanoïde intelligent, a obtenu la citoyenneté en Arabie Saoudite le 25 octobre. C’est le premier pays au monde à donner à un robot le même statut qu’un être humain.

La machine, s’est vu décerner la citoyenneté alors qu’elle était sur scène à la Future Investment Initiative de Riyad. «Je suis très honoré et fier de cette distinction unique», a déclaré Sophia lors de sa présentation, et d’ajouter  « C’est historique d’être le premier robot au monde à être reconnu avec une citoyenneté. » Le robot a été créé par David Hanson, le fondateur de Hanson Robotics, basé à Hong Kong, qui est connu pour créer des robots qui ressemblent à des humains. Sophia a été créée pour ressembler à l’actrice et mannequin  Audrey Hepburn décédée en 1993. Alors que l’Arabie Saoudite, n’accorde pas certains droits aux femmes, accorder la citoyenneté à un robot qui semble s’identifier comme une femme semble étrange pour de nombreuses personnes . Dans le pays, les femmes doivent être accompagnées d’un tuteur masculin lorsqu’elles sont en public et porter leur voile. Sophia semble avoir trouvé une échappatoire robotique dans la loi du pays et a maintenant plus de droits civils qu’une femme saoudienne. Hanson veut imiter certaines caractéristiques que possèdent les humains pour l’amour, l’empathie, la colère, la jalousie et le sentiment d’être en vie.
Son but est d’aider à fournir des réponses aux questions Qu’est-ce que la vie? Qu’est-ce que l’intelligence? Qu’est-ce que la conscience? La capacité d’exprimer les sentiments pour le robot est encore limité mais elle arrive à montrer la joie, la tristesse ou encore serrer les dents pour exprimer la colère. Hanson a passé l’essentiel de l’année 2017 à faire le tour du monde avec Sophia, afin que les gens s’habituent et puissent reconnaître son visage mais surtout apprécier tout le travail qui a été fourni sur cette machine. Sophia peut faire 50 expressions faciales, poser des questions sur la météo, la circulation et les questions de base. Jeanne Lim, chef du marketing pour Hanson Robotics, a déclaré en janvier que la société estime que les robots réalistes sont l’avenir.

Les nouvelles technologies, pôle important pour l’Arabie Saoudite.

Le Public Investment Fund (PIF) d’Arabie Saoudite gère plus de 200 milliards de dollars d’actifs, y compris des investissements dans Uber. Avec un rôle croissant dans la technologie et l’innovation, la nation est toujours critiquée pour les lois archaïques sur le genre qui exigent que les femmes soient accompagnées d’un tuteur mais depuis peu les femmes se sont vu accorder le droit de conduire, l’Arabie Saoudite a annoncé il y’a peu qu’elle s’ouvrirait à des services comme Skype.

Aujourd’hui le monde s’interroge sur l’avenir des robots dans notre société, certains pensent qu’ils seraient une menace d’autres une avancé  majeure dans de nombreux domaines. Seul le temps nous le dira mais au final l’homme devra prendre des décisions responsables et humaines car un robot reste une machine.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*