Accueil / Actualités / Quand la bonté révèle la vraie beauté de l’hiver
(Crédit Photo: AFP/Jean-Philippe Kziazek)

Quand la bonté révèle la vraie beauté de l’hiver

Ce vendredi 22 Septembre 2017 nous avons pu observer le passage à l’automne et pendant que la majorité s’interrogent confortablement sur la date à laquelle il est le plus propice de rouvrir le chauffage, d’autres, bien que les températures aient déjà chuté, préparent l’hiver en se demandant quel plat distribuer en ces jours de plus en plus froids.

Le dur constat…

La fondation Abbé Pierre qui lutte contre le mal-logement publiait l’année dernière son rapport annuel dans lequel elle constatait que le nombre de personnes sans domicile fixe aurait augmenté de 50%, entre 2001 et 2012. Au total, ce sont près de 4 millions de personnes qui se retrouvent sans abri, mal-logées ou sans logement personnel. Un triste constat qui ne peut être ignoré, et encore moins par la communauté musulmane.

Comment leur venir en aide? 

Tout d’abord, il existe des associations qui vont sur le terrain et organisent des maraudes afin de distribuer nourritures, couvertures et réconfort. Il y a aussi d’autres associations qui accueillent de jour et/ou de nuit les personnes sans domicile. Nous avions d’ailleurs recueilli dans un précédent article, différents témoignages du centre d’accueil de jour du Secours Islamique.

Ces associations ont besoin de nos dons pour que leurs actions perdurent. Parmi ceux qui agissent, il y a ceux qui donnent de leur personne en faisant du bénévolat ou tout simplement en organisant avec leur famille ou leurs amis des distributions de toutes sortes ; et il y a ceux qui, par manque de temps, donnent de leur bien permettant ainsi à ceux qui sont plus disponibles d’agir. Indépendamment du soutien financier et matériel que nous pouvons apporter à toutes les personnes dans le besoin, il existe une autre forme de soutien qui n’est pas visible mais qui touche directement les cœurs.

* »Quand le cœur est chaud, le corps n’a pas froid »

Nous avons tous déjà croisé le chemin d’une personne sans domicile fixe, dans le métro, dans l’arrêt de bus ou encore en attendant le feu vert… Mais l’avons-nous regardé avec amour, ou avons-nous fui son regard ? Il n’y a pas de meilleure manière d’apporter de la chaleur au cœur, que l’amour qui est évoqué par Dieu, qu’Il soit exalté, dans sa définition de la bonté pieuse : 

 » La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, aux Livres et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu’amour qu’on ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salât et d’acquitter l’Aumône légale » ( sourate La Vache 2, verset 177).

Au terme de ce constat, nous nous apercevons que malgré la beauté des paysages hivernaux, il existe une autre beauté plus profonde qui est trouvée par ceux qui recherchent l’agrément de Dieu Exalté soit-il, dans l’éclat de l’hiver.

*Lao She

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*