Accueil / Actualités / Ramadan 2017 : l’Algérie ne suivra pas l’Arabie Saoudite

Ramadan 2017 : l’Algérie ne suivra pas l’Arabie Saoudite

Cette année, l’Algérie a décidé de ne pas s’aligner sur la décision saoudienne qui fixera la date du début du ramadan.

La nuit du doute sera vendredi

Pour la première fois, l’Algérie a décidé de ne pas suivre l’Arabie Saoudite, et ce « pour des raisons religieuses » selon le ministre algérien des Affaires religieuses. En effet, l’Algérie effectuera sa propre observation du croissant lunaire, et ce, vendredi soir, soit le lendemain de l’observation saoudienne. Le ministre explique que la nuit du doute ( c’est le nom de la nuit qui fixe la date du début du ramadan) « ne peut, d’un point de vue religieux, avoir lieu le jeudi comme en Arabie saoudite » étant donné que les calendriers sont différents dans les deux pays.

Une décision basée sur l’astronomie

Aussi, la décision aurait été prise sur la base de données astronomiques certifiant qu’il sera impossible d’observer le croissant lunaire jeudi, que ce soit à partir de l’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient. Le ministre précise qu’il est probable que tous les pays musulmans entament le mois de ramadan samedi, ajoutant qu’il serait peu probable que ce soit le dimanche. Rappelons que jusqu’à présent, tous les pays attendaient l’observation de Ryad pour faire leur annonce officielle du début du ramadan. L’Algérie suit ainsi les pas du Maroc, qui effectue lui aussi ses propres observations du croissant de lune, quitte à ne pas jeûner en même temps que le reste du monde.

La nuit du doute a toujours posé problème, entre ceux qui estiment que la décision doit être prise après observation, et ceux qui estiment qu’il faut suivre l’Arabie Saoudite. Nous verrons bien si cette année, tous jeûneront en même temps.

4 plusieurs commentaires

  1. Bonsoir,

    Des données « astrologiques » ??
    Vous confondez sûrement astrologie et astronomie.
    S’il vous plaît, relisez vous avant de mettre en ligne un article.

  2. Que peut représenter le régime saoudien pour prétendre qu’il soit suivi par le monde musulman.De gardien des lieux saints il est devenu « khadem ouled el hram »,au service d’israel et de ses maîtres occidentaus.Fossoyeur des musulmans au Yemen,en Irak,en Syrie et partout chaque fois que le wahabisme est rejeté en tant que doctrine.l’Algérie ne sera jamais soumise aux volontés de ces bédouins anoblis par le pétrole et qui persistent à se prendre pour des seigneurs d’une religion universelle dont ils sont les pourfendeurs.

  3. en tout cas!!! je n’y voi pas l’intérêt de suivre quelqu’un sur sa façon de faire comme bon lui semble. jamais nous ne saurions permis de suivre quelqu’un. il faut bien concrétiser soi même ses choses que de suivre celles des autres!!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*