Accueil / Actualités / Le soldat israélien Elor Azaria risquait 20 ans de prison et écope de 18 mois
Le soldat israélien Elor Azaria risquait 20 ans de prison et écope de 18 mois
Capture vidéo

Le soldat israélien Elor Azaria risquait 20 ans de prison et écope de 18 mois

Il y a quelques semaines le soldat israélien Elor Azaria avait été reconnu coupable d’homicide après avoir tué Abdel Fattah al-Sharif blessé au sol. La condamnation vient de tomber et il écope de 18 mois de prison.

Une peine légère pour les Palestiniens

Le procès de Elor Azaria avait suscité de fortes divisions en Israël entre ceux considérant qu’il n’était qu’en état de légitime défense face à un « terroriste » et ceux voyant dans cet acte une violation des valeurs de Tsahal. Finalement, la présidente de la cour a jugé que le soldat avait tiré dans le but de tuer alors que la victime ne représentait pas une menace. De plus, Elor Azaria n’a pas exprimé de remords après ce geste. Néanmoins, la cour a considéré dans son verdict final que le soldat était en territoire hostile lors des faits, et que sa famille traversait une dure épreuve depuis le début de l’affaire. Du côté palestinien, la peine est considérée comme légère permettant alors les « crimes des soldats » contre la population. Il faut préciser que le militaire risquait 20 ans de prison initialement.

Les avocats de Elor Azaria peuvent faire appel tandis que les réactions des politiques font état de demandes de grâce à son égard.

Un commentaire

  1. Abdelaziz DJABALI

    -PROVERBE ARABE : ( LAAB HMIDA WA RACHAME HMIDA )

    -LE JOUEUR PAUL,

    -ET LE JUGE PAUL !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*