Accueil / Actualités / Obligation d’indiquer « colonie » pour désigner les Territoires Occupés Palestiniens
Afficher "colonie" et non "Israël" pour des produits alimentaires des Territoires Occupés Palestiniens

Obligation d’indiquer « colonie » pour désigner les Territoires Occupés Palestiniens

En France, les commerçants sont dans l’obligation d’afficher « colonie » et non « Israël » pour des produits alimentaires provenant des Territoires Occupés Palestiniens.

Vous pouvez exiger que la traçabilité soit respectée

L’étiquetage des produits venant des Territoires Occupés Palestiniens est soumis à une nouvelle réglementation. En effet, dans le Journal Officiel du 24 novembre 2016, il est indiqué que les consommateurs doivent être davantage informés sur la provenance des marchandises. Ainsi, si auparavant le pays « Israël » apparaissait sans désigner précisément si cela signifiait en réalité Jérusalem-Est, Cisjordanie ou le plateau du Golan, cela devrait changer. Il est nécessaire de rappeler que ces trois régions précédemment citées ne font pas partie de l’Etat israélien alors que des colonies s’y trouvent.

Le consommateur est en droit de demander la provenance des produits vendus dans un commerce. Un droit à utiliser et qu’on oublie souvent.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*