Accueil / Actualités / Attaque terroriste dans une mosquée au Québec : Justin Trudeau condamne cet attentat
Attaque terroriste dans une mosquée au Québec : Justin Trudeau condamne cet attentat

Attaque terroriste dans une mosquée au Québec : Justin Trudeau condamne cet attentat

Le centre islamique culturel de Québec a été attaqué dimanche soir par deux hommes armés. Six fidèles âgés de 35 ans à 70 ans ont été tués durant cet attentat et huit autres ont été blessés.

« Nous condamnons cet attentat terroriste »

Cette attaque terroriste a débuté vers 19h15, deux hommes masqués se sont rendus à l’intérieur du centre afin d’y semer le trouble. Pour le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, cet acte n’est autre qu’un attentat terroriste. Il a condamné ce lundi matin cet acte à travers un communiqué :

« Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge.

Au nom de tous les Canadiens, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis des personnes décédées, et nous souhaitons un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés.

Pendant que les autorités poursuivent leur enquête et que les détails continuent d’être confirmés, il est déchirant de voir qu’un tel geste de violence insensée ait été commis. La diversité est notre force et, en tant que Canadiens, la tolérance religieuse est une valeur qui nous est chère.

Les musulmans canadiens constituent un élément important de notre tissu national, et des gestes insensés comme celui-là n’ont pas leur place dans nos communautés, nos villes et notre pays. Les organismes canadiens chargés de l’application de la loi protégeront les droits de tous les Canadiens et feront tout pour appréhender les auteurs de cet acte et de tous les actes d’intolérance.

Ce soir, nous pleurons la perte des victimes avec les gens de Ste-Foy et tous les Canadiens. »

La communauté musulmane du Québec ne comprend pas ce geste intolérable : «Je ne comprends pas pourquoi ici, c’est une petite mosquée et Québec, ce n’est ni Montréal, ni Toronto»,  a confié un fidèle. Deux suspects ont été arrêtés, dont l’un d’eux tentait de fuir jusqu’à ce qu’il soit interpellé près de l’île d’Orléans.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*