Accueil / Actualités / Pour John Kerry, la droite israélienne ne souhaite pas la paix
Pour John Kerry, la droite israélienne ne souhaite pas la paix

Pour John Kerry, la droite israélienne ne souhaite pas la paix

John Kerry ne sera bientôt plus le chef de la diplomatie américaine. Cependant, avant de laisser  sa place, il s’est exprimé au sujet de la droite israélienne. D’après lui, elle fait obstacle à la création d’un Etat palestinien, ne souhaitant pas la paix dans la région.

« C’est de pire en pire »

Cette fin de mandat pour John Kerry est l’occasion de dresser le bilan. Concernant le conflit israélo-palestinien, le constat est amer et un véritable échec. Le gouvernement de Benjamin Netanyahou est justement de droite et c’est donc directement lui qui est visé. « Il n’y a pas de statu quo. C’est de pire en pire. Ça va dans la mauvaise direction », a déclaré John Kerry lors du Forum Saban de l’institut Brookings. Pour lui, les colonies affectent le processus de paix et la droite israélienne ne cesse de revendiquer « un plus grand Israël ». Il est également revenu sur les positions de certains ministres israéliens ayant publiquement exprimé leur refus de voir une solution à deux Etats dans la région. Il faut tout de même dire que chaque nouvelle administration américaine débute un simulacre de processus de paix pour finir par se plier aux souhaits de la force israélienne occupante. Alors à l’heure de faire des bilans, forcément les observations ne sont que mauvaises.

Pour véritablement avoir des changements il faudrait que l’ami américain sache taper du poing sur la table et menacer de sanctions économiques Israël. Chose complètement improbable !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*