Accueil / Écrits libres / Quand les médias déroulent le tapis rouge aux islamophobes
Quand les médias déroulent le tapis aux islamophobes

Quand les médias déroulent le tapis rouge aux islamophobes

Ils sont nombreux les pseudo-humanistes et penseurs ou encore ces autres politiques à la recherche d’une laïcité dont ils ne connaissent même pas la définition. Et une fois qu’un micro leur est tendu, ils s’en donnent à coeur joie et déversent leur haine et leur islamophobie.

Appelez-le Cheikh Zemmour !

Cette semaine, Eric Zemmour était l’invité d’Anne-Sophie Lapix sur le plateau de C à vous sur France 5. Chacun n’est pas s’en connaitre ses opinions quant à l’islam et aux musulmans en France. Lorsque la parole lui est donnée ou alors qu’il écrit articles et ouvrages ayant un lien avec la religion musulmane, il ne mâche pas ses mots. Alors présent sur un plateau de télévision est une véritable aubaine pour être sollicité à s’exprimer. Dans C à vous, il a été question d’un Eric Zemmour islamologue, sociologue, historien… mais aussi théologien : il serait alors temps de l’appeler Cheikh Zemmour ?

Le service public invite des haineux ! 

Face à son délire, il n’y a eu que des grimaces sans apporter de contradictions. « Le musulman modéré, ça n’existe pas. Y a simplement des gens qui appliquent à la lettre et d’autres qui n’appliquent pas à la lettre… » a dit l’ancien chroniqueur de chez Ruquier ! Est-ce que les médias se rendent-ils compte du danger d’inviter des personnes aux pensées haineuses, incitant à détester l’autre ? Pourquoi offrir une tribune à ceux et celles qui sont des menaces pour le vivre-ensemble, à une période où nous avons besoin d’apaisement ? Et avec l’élection présidentielle, nous allons encore voir passer de nombreux islamophobes de son genre.

Alors aux médias de prendre leurs responsabilités et de ne pas mettre de l’huile sur le feu. La liberté d’expression a trop de valeur pour la donner à n’importe qui !

Un commentaire

  1. En quoi dire que des gens appliquent à la lettre et d’autres pas est de la haine ?
    Je ne comprends pas
    C’est la vérité. J’ai des amis musulmans qui pratiquent et d’autres pas
    En écrivant ça, je ne suis pas haineux, ils restent mes amis
    Que devient votre débat sur la réforme nécessaire de l’islam ? Il est très important que vous posiez cette question et je vous en remercie comme je vous remercie d’avoir toujours publié mes petits commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*