Accueil / Actualités / Réfugiés musulmans : persona non grata dans certains pays d’Europe
Réfugiés musulmans : persona non grata dans certains pays d'Europe

Réfugiés musulmans : persona non grata dans certains pays d’Europe

Angela Merkel tire la sonnette d’alarme : il n’est pas concevable que des pays d’Europe refusent d’accueillir des réfugiés car ils sont musulmans.

L’Allemagne, pays d’asile

C’est près d’un million de demandeurs d’asile qui se sont établis Outre-Rhin, venant principalement de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan. Malheureusement pour certains dirigeants européens, ces réfugiés ne sont pas tous les bienvenus en Europe. En effet, les réfugiés musulmans sont considérés comme persona non grata, ce que dénonce fermement Angela Merkel. Pour elle, il est nécessaire d’instaurer des quotas de répartition au sein de l’Union Européenne, afin que toutes les nations du « Vieux Continent » jouent ce rôle important de terre d’accueil. La République Tchèque et la Slovaquie, réfractaires parmi d’autres, vont-elles donc changer d’opinion ?

En France, Gérard Dezempte, maire de Charvieu-Chavigneux dans l’Isère, avait déjà refusé d’accueillir des réfugiés musulmans, préférant les chrétiens. Une réelle discrimination alors que ces réfugiés fuient la guerre sans distinction de religion !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*