Accueil / Actualités / Le maire de Villeneuve-Loubet interdit à son tour le port du burkini
Le maire de Villeneuve-Loubet interdit à son tour le port du burkini

Le maire de Villeneuve-Loubet interdit à son tour le port du burkini

Le burkini semble être devenu la tenue la plus contestée de l’été. Lionnel Luca, le député-maire de Villeneuve-Loubet, a lui aussi fait interdire le port de ce maillot de bain dans les plages villeneuvoises.

Une polémique qui n’en finit pas d’enfler

Cet arrêté appliqué depuis le 5 août stipule que « l’accès à la baignade à toute personne ne disposant pas d’une tenue correcte, respectueuse des bonnes moeurs et du principe de laïcité, et respectant les règles d’hygiène et de sécurité adaptées au domaine public maritime ». Lionnel Luca a alors succédé au maire de Cannes dans son intolérance, qui avait signé cet arrêté le 28 juillet dernier, interdisant le port du burkini dans les plages cannoises. Le maire de Villeneuve-Loubet ne s’est cependant pas arrêté à cette signature et poursuit sa provocation par un tweet incisif :

Lionnel Luca est aussi connu pour ses écarts, notamment par la publication d’un tweet douteux en mars 2015 lors du crash d’un A320 de la compagnie GermanWings, suscitant l’indignation générale auprès de nombreux politiciens dont Laurence Rossignol qui l’avait enjoint à retirer son tweet.   Condamneront-ils à nouveau unanimement cet arrêté ? Pas si sûr.

Adhérez au CCIF pour faire combattre l’islamophobie

2 plusieurs commentaires

  1. J’espère qu’avec toutes cette islamophobie assumée et généralisée, les musulmans de France vont enfin s’organiser et jouer un rôle politique dans ce pays à la mesure de leur grand nombre. Il est temps de demander des comptes à nos pseudos représentants mais aussi à ceux qui viennent dans les banlieues les veilles d’élections. Soutiens au ccif

  2. « Luca & Morano, même combat ? ». Répondre par la négative à cette question me semble difficile en tenant compte de ce que la presse, qui se limite à un strict travail d’information – n’en déplaise à Nadine Morano – nous rapporte. Une conclusion claire et limpide s’impose dès lors à Nicolas Sarkozy, boss des Républicains : sortir, une bonne fois pour toutes, ces deux sbires de l’échiquier politique : « Luca & Morano, même poubelle ! ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*