Accueil / Actualités / [Vidéo poignante] – La détresse de la jeunesse syrienne brise le cœur !
[Vidéo poignante] - La détresse de la jeunesse syrienne brise le cœur !

[Vidéo poignante] – La détresse de la jeunesse syrienne brise le cœur !

Comment un monde qui se bat tant pour la protection des animaux peut-il être aussi indifférent à la détresse et au désespoir d’une jeunesse humaine ? Pourquoi les peuples, aujourd’hui, ne s’indignent-ils que lorsqu’il s’agit de « leurs » enfants ? Pourquoi la solidarité devient tout à coup muette lorsque les victimes se trouvent de l’autre côté des frontières ?

Il voudrait simplement aller à l’école…

Ahmad est un jeune syrien et comme beaucoup d’autres enfants de son pays, Ahmad a perdu son frère, son grand père et ses oncles. Il se retrouve aujourd’hui contraint de travailler en tant que mécanicien car il ne lui est plus possible d’aller à l’école, ni de subvenir à ses besoins.

Ahmad est un jeune enfant, un jeune innocent qui n’a rien demandé. Aujourd’hui, son seul souhait est de pouvoir rentrer chez lui, retourner à l’école et revoir ses copains. Est-ce trop demandé pour un jeune enfant ?

Entre le désespoir et l’incompréhension

Avec la vie qu’il mène, Ahmad est aujourd’hui désemparé. Il se demande :

« Quelle est la différence entre nous et les enfants du monde ? Ils vont à l’école… Ils ne nous ont pas laissé vivre en paix et aller à l’école. »

Et si ce jeune syrien était votre enfant ? S’il était votre petit frère, votre cousin, vote neveu, votre petit fils ou même votre voisin… que ressentiriez-vous ? Comment l’humanité a-t-elle pu en arriver à une telle indifférence méprisante ? Aujourd’hui, l’être « humain » préfère tout abandonner pour capturer et courir derrière des mini-monstres virtuels, plutôt que de s’unir contre ces tyranniques -et malheureusement bien réels- monstres à l’origine de toutes ces horreurs. Quel triste constat !

Partagez cette vidéo MASSIVEMENT afin que le peuple sache, afin que le peuple s’éveille ! Car le MEDIA, c’est VOUS.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*