Accueil / Actualités / Maroc : une association juive vient en aide aux plus démunis pour rompre le jeûne !

Maroc : une association juive vient en aide aux plus démunis pour rompre le jeûne !

C’est une belle initiative, pleine de solidarité, qui s’est déroulée au nord du Maroc la semaine dernière. Une association juive, The International Fellowship of Christians and Jews, a distribué des denrées alimentaires en vue de la rupture du jeûne à près de 8000 personnes.

Une volonté de rassembler

Le lien entre juifs et musulmans au Maroc est ancestral. Et si la création de l’Etat d’Israël et le voyage, souvent forcé, des juifs marocains vers Israël a fait chuter considérablement leur nombre au Maroc, les juifs qui y vivent encore ont voulu témoigner de leur solidarité avec leurs concitoyens musulmans. Ce sont donc près de 8000 personnes, sur le secteur de Rabat, Salé et Kenitra qui ont pu profiter de ces dons en denrées alimentaires. Des dattes, du thé, des lentilles, etc. Cette distribution s’est faite en collaboration avec l’association Mimouna qui oeuvre au quotidien pour les plus démunis. L’association Mimouna a par ailleurs relevé que de nombreuses personnes ont été très agréablement surprise de voir que l’initiative vient d’une association juive et que ce sont des juifs qui ont distribué les dons aux musulmans. Ce n’est pas la première fois qu’une telle initiative est mise en place au Maroc et il y a fort à parier que ce ne sera pas la dernière.

Il faut saluer et encourager ce type d’initiative, tout d’abord car c’est une aide aux plus pauvres, qui en ce mois béni en ont bien besoin, et ensuite car c’est une initiative entre deux communautés que beaucoup cherchent à diviser. Juifs et Musulmans peuvent cohabiter, ils l’ont fait en paix pendant des siècles dans de nombreux pays.

Un commentaire

  1. Ils ont une foi spirituelle et non identitaire.
    Heureusement, ils sont les plus nombreux.
    Mais malheureusement on ne parle que des identitaires. Presque exclusivement. Ils sont pourtant minoritaires.
    Mais les gens étant très friands d’infos négatives, elles sont les plus traitées par les médias.
    Elles font plus de clic. Et le clic c’est du fric.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*