Accueil / Actualités / Israël : Ehud Barak accuse le gouvernement de Netanyahou de fascisme !
Israël : Ehud Barak accuse le gouvernement de Netanyahou de fascisme !

Israël : Ehud Barak accuse le gouvernement de Netanyahou de fascisme !

Ancien Premier ministre d’Israël, Ehud Barak s’est retiré de la vie politique il y a quelques années déjà. Pourtant lors de la conférence annuelle sur la sécurité d’Israël, il n’a pas hésité à associer le gouvernement du pays au fascisme.

Israël a une politique qui conduit à sa perte

C’est au moment de la clôture de l’événement qu’Ehud Barak a mis en garde l’assemblée. En effet, il a déclaré que la ligne directrice suivie par le gouvernement portait gravement atteinte à la sécurité d’Israël. Plus encore, les mesures mises en oeuvre conduiraient Israël à sa perte. L’ancien Premier ministre en a mentionné quelques-unes :

  • le projet de contrôler pour toujours les territoires conquis en 1967,
  • le refus de la création d’un Etat palestinien voisin,
  • l’espoir que le terrorisme en Europe, la situation en Syrie puissent détourner l’attention de la communauté internationale, ce qui laissera donc Israël agir à sa guise,
  • l’intensification de la colonisation empêchant des restitutions de terres aux Palestiniens.

Le trop sécuritaire israélien pour faire oublier le reste

Ehud Barak n’a pas manqué de comparer Israël à un « Etat d’apartheid ». Il faut savoir que Benjamin Netanyahou n’était pas présent à cette conférence pour répondre à ces vérités. D’autres intervenants ont dénoncé la corruption, les inégalités sociales, le coût de la vie élevé étouffés par le trop sécuritaire. L’utilisation à outrance de la Shoah par le gouvernement pousse les citoyens à avoir peur et à ne pas vouloir vivre aux côtés des Palestiniens. Moshe Yaʿalon, ancien ministre de la Défense, remplacé par l’extrémiste Avigdor Lieberman, a déclaré que « le rôle d’un leadership doit être de rassembler la nation et de ne pas la diviser« .

Dernièrement, le maire de Tel Aviv indiquait que la colonisation était une des causes des attaques palestiniennes. A présent, d’anciens ministres attaquent aussi le gouvernement. Rappelons que Moshe Yaʿalon et Ehud Barak ont participé aux politiques expansionnistes d’Israël par le passé. Aujourd’hui ils dénoncent : jamais trop tard pour se réveiller ?!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*