Accueil / Actualités / John Kerry invité à un iftar affirme que les Etats-Unis ne sont pas en guerre contre l’islam

John Kerry invité à un iftar affirme que les Etats-Unis ne sont pas en guerre contre l’islam

Une occasion pour le secrétaire d’Etat d’envoyer un message de paix aux musulmans et annoncer l’accueil de 100 000 réfugiés syriens.

Un accueil de masse

John Kerry le secrétaire d’état américain et Angelina Jolie Pitt, ambassadrice du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ont participé ce lundi à un iftar organisé dans la deuxième plus grande mosquée des Etats-Unis.

John Kerry a commencé son discours par un « assalam’alakoum », avant de souhaiter un « Ramadan kareem » aux musulmans présents. Il a ensuite abordé le thème des 65 millions de réfugiés syriens. Il a ainsi annoncé que l’État a « décidé d’augmenter le nombre de réfugiés de 75 000 l’année dernière à 85 000 cette année avec un objectif de 100 000 ».

Rassurer face à la peur

Il précise aussi, pour rassurer face à la peur du terrorisme, qu’il y aurait une vérification préalable « de leur non appartenance à des mouvances extrémistes ou criminelles » mais il assure qu’il n’y a aucune preuve qu’un réfugié soit « une menace plus importante qu’un membre de n’importe quel autre groupe ».

D’après le secrétaire d’état américain, les États-Unis ne sont pas en guerre contre l’islam. Il attaque ainsi Donald Trump qui veut interdire l’entrée de tout musulman sur le territoire, en affirmant que cela « contredit basiquement les idéologies sur lesquelles le pays s’est construit ». Aussi, selon lui, ce serait justement cette haine anti-musulmane dont se servent les recruteurs de terroristes pour les persuader de passer à l’action.

Face à la montée de l’islamophobie alimentée par le terrorisme mais aussi par les discours haineux de Donald Trump, certains ont le courage d’affirmer qu’ils soutiennent les musulmans et qu’il ne faut pas faire d’amalgame. Ce discours clamé ouvertement est loin de ce qu’on peut entendre dans d’autres pays où soutenir les musulmans face à la stigmatisation qu’ils subissent revient presque à soutenir les terroristes eux-mêmes.

 

2 plusieurs commentaires

  1. C’est quoi comme religion l’islam radical.
    Quelle est donc cette mystérieuse religion.
    Ce sont les personnes qui sont radicales, mais pas la religion. Fondamentalistes, orthodoxes, extrémistes, terroristes, fanatiques, sectaires…….
    On peut les désigner avec tous les qualificatifs que l’on veut.
    Mais l’islam (ou christianisme ou autre) radical est une religion qui n’existe pas.
    Proclamer etre en guerre contre l’islam radical c’est utiliser un terme qui n’a pas de sens.
    Ce n’est pas l’islam qui est radical, mais ce sont des personnes.

  2. ….Proclamer etre en guerre contre l’islam radical est d’ailleurs utiliser un terme qui peut etre exploité.
    Etant donné que cette mystérieuse religion (islam radical) n’existe pas.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*