Accueil / Actualités / Les 219 lycéennes enlevées par Boko Haram seraient en vie !
Les 219 lycéennes enlevées par Boko Haram seraient en vie !
L'image est issue de la vidéo publiée en mai 2014. Crédits: Europe1

Les 219 lycéennes enlevées par Boko Haram seraient en vie !

Cela faisait un peu plus de deux ans que ces filles avaient disparu, Boko Haram a envoyé « une preuve de vie » à la chaîne d’information CNN sous forme de vidéo.

Des mères ont reconnu leurs filles 

Dans l’enregistrement analysé par la chaîne américaine d’information, une quinzaine de filles vêtues d’un jilbeb foncé annoncent leur nom et affirment avoir été enlevées à Chibok (dans le nord-est du Nigéria), elles précisent aussi la date d’enregistrement du mini-film: le 25 décembre 2015. Suite à la parution des images, deux mères ont reconnu leur fille, et quinze adolescentes ont été identifiées par des anciennes camarades, c’est la première fois que Boko Haram envoie une preuve, difficilement contestable, de vie de ses otages, même si en mai 2014 une vidéo avait déjà été diffusée pour revendiquer le rapt. Sur les images les filles paraissent en bonne santé et pas amaigries, mais on peut logiquement repéré des signes de tristesse chez certaines d’entres elles, cela fait deux ans qu’elles sont éloignées de leurs proches.

Possibles négociations entre Boko Haram et le gouvernement nigérian

Cette vidéo intervient à un moment où le groupe terroriste a tenté un rapprochement avec le gouvernement nigérian selon l’AFP. Boko Haram souhaiterait troquer les lycéennes contre des détenus islamistes dans le but de réengager de nouveaux soldats. Le gouvernement aurait d’abord réclamé des preuves de vie pour ensuite peut être entamer des discussions avec les terroristes, ils auraient alors envoyé des photos puis finalement partagé la vidéo en question.  On se souvient que 57 filles avaient tout de même réussi à s’enfuir, mais 219 restent encore prisonnières des rebelles…

Récemment des vidéos montraient l’émir Abu Bakr Shekau affaibli, or il semblerait que ses hommes soient toujours aussi déterminées à prendre les armes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*