Accueil / Actualités / Madrid : 9 500 m2 du cimetière Carabanchel Alto accordés aux musulmans madrilènes
Madrid : 9 500 m2 du cimetière Carabanchel Alto accordés aux musulmans madrilènes

Madrid : 9 500 m2 du cimetière Carabanchel Alto accordés aux musulmans madrilènes

Il y a quelques jours, la maire de Madrid, Manuela Carmena a annoncé accorder aux musulmans de la ville 9 500m² du cimetière de Carabanchel Alto afin que ces derniers puissent y enterrer leurs défunts selon les rites islamiques.

Une requête de longue date 

Après des années de négociations pour se faire entendre, les 200 000 musulmans de la ville de Madrid pourront enfin avoir leur propre aile du cimetière de Carabanchel Alto qui sera utilisable d’ici la fin de l’année d’après les annonces de la maire, qui a confirmé que « le transfert de l’aile du cimetière à la communauté musulmane devrait se faire d’ici la fin de l’année. »

Cependant, un petit problème reste à régler : les rites selon lesquels les musulmans doivent être enterrés vont à l’encontre des règles sanitaires régionales. En effet, lors de l’enterrement, les musulmans doivent être enveloppés d’un tissu blanc et posés à même le sol. Or, les exigences régionales stipulent que « les corps doivent être placés dans des cercueils afin d’éviter tout risque d’épidémie ou de contamination des eaux souterraines. »

Un accord possible et envisageable 

Plusieurs rapports techniques seront tout de même établis avant que la ville ne rende officielle la décision finale. Cette dernière a annoncé être « prête à débattre du sujet avec les autorités régionales ».

El País Tatary Bakry le président de l’Union des Communautés islamiques de Madrid et son secrétaire général, Helal-Jamal Abboshi gardent espoir et demeurent optimistes quant à un éventuel accord puisque, en Andalousie, certaines règles sanitaires ont déjà été modifiées il y a quelques années après un compromis établi entre les autorités et la population.

Espérons que cette dernière démarche aboutisse positivement et permette aux musulmans madrilènes d’avoir, enfin, leur cimetière et puissent enterrer leurs défunts selon les rites conformes à la religion islamique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*