Accueil / Actualités / Le suspect accusé d’avoir brûlé vif un palestinien peut enfin être jugé
Crédit: AFP / Gali Tibbon

Le suspect accusé d’avoir brûlé vif un palestinien peut enfin être jugé

Apte à passer devant la justice, la fin de ce feuilleton juridique est désormais proche. Yosef Haim Ben David, un Israélien de 31 ans, était accusé d’avoir brûlé vif un palestinien de 16 ans le 2 juillet 2014 dans la zone occupée de Jérusalem-Est. Alors que ses avocats plaidaient la folie, la justice n’a finalement relevé aucune anomalie psychologique chez l’assassin, il pourra donc être jugé à l’instar de ses deux complices. Ces derniers, mineurs au moment des faits, étaient présents lors de l’exécution du jeune Mohamed Abou Khdeir, ils ont récemment été condamnés, l’un à perpétuité et l’autre à 21 ans de prison.

L’accusé se prenait pour le « Messie »   

Cette affaire a particulièrement marqué la population Palestinienne, elle a été l’élément déclencheur de l’escalade de violence entre les Israeliens et le peuple occupé en été 2014; des peines exemplaires étaient donc attendues. Or, en novembre dernier, suite à des mois d’attente, la justice avait décidé d’inspecter la santé mentale de Yosef Haim Ben David, en effet ses avocats prônaient la folie de leur client, indiquant qu’il se prenait pour  » le messie « , les résultats de l’enquête étaient attendus pour savoir s’il était, ou non, pénalement responsable. Prochainement le verdict sera annoncé.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*