Accueil / Actualités / Latifa Ibn Ziaten ouvre son centre contre la radicalisation
Latifa Ibn Ziaten ouvre son centre contre la radicalisation

Latifa Ibn Ziaten ouvre son centre contre la radicalisation

Depuis la mort de son fils Imad tué par Mohamed Merah à Toulouse en 2012, Latifa Ibn Ziaten ne cesse de faire le tour des villes de France et d’Europe afin de parler de radicalisation. A présent, la « Maison Imad pour la jeunesse et les parents » sera un lieu de rencontres et de discussions sur le sujet.

Ecouter les jeunes et prévenir les dérives

C’est à Garges-Les-Gonesse dans le Val d’Oise que ce premier centre d’accueil a ouvert ses portes. Il a pour but « de ne pas laisser les jeunes à l’abandon » a indiqué Latifa Ibn Ziaten. Cette dernière qui appelait à l’aide dans son combat pour identifier les signes de radicalisation a enfin un point de chute. Un endroit où les familles concernées pourront trouver une écoute. C’est la mairie de cette ville qui a mis à disposition des locaux où devraient être présents des éducateurs, un psychologue et un avocat.

La « Maison Imad pour la jeunesse et les parents » est créée tandis que Dounia Bouzar va elle cesser de collaborer avec l’Etat sur la question de la déradicalisation.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*