Accueil / Actualités / Charlie Hebdo OSE critiquer Cyril Hanouna
Charlie Hebdo OSE critiquer Cyril Hanouna
Une de Charlie Hebdo à paraître mercredi 10 février (Crédit: D.R/LeFigaro.fr)

Charlie Hebdo OSE critiquer Cyril Hanouna

Ce matin, l’hebdomadaire a décidé de paraître sa Une du mercredi 10 février en avance, on y voit Cyril Hanouna, représenté en moustique, entrain d’absorber le cerveau de trois adolescents hypnotisés devant la télévision, le tout titré « Pire que Zika, Hanouna le virus qui rend con ». Une première page qui a véritablement ébranlé les réseaux sociaux ce matin et plus particulièrement les fans du présentateur.

 

Un énième coup de com’ programmé

Même si on connaît d’ores et déjà la haine gratuite et le manque de respect explicite véhiculés par Charlie Hebdo, il faut préciser que le journal a bien prévu son coup. Hier soir, lors de la diffusion de la célébrissime émission, « Touche Pas à Mon Poste » sur D8, Cyril Hanouna et son équipe ont annoncé un nouveau record d’audience important, en somme le programme serait parmi les plus suivis de France. Alors que les distinctions s’enchaînent pour « TPMP », des journalistes en ont profité pour taper sur le présentateur d’Europe 1 et ses chroniqueurs. Chez Radio France, c’est Bruno Donnet qui a récemment sorti les armes, il a notamment accusé le sale traitement imposé à Matthieu Delormeau. Donc, Charlie Hebdo, dans un souci de « buzz », pour ne pas changer, a décidé de suivre la tendance encore une fois. Même si la vulgarité proposée par ce piteux hebdomadaire est à condamner, il n’en reste pas moins que les réactions suscitées par cette une restent surprenantes. Qu’on soit fan ou non, l’émission a atteint une importante notoriété à une vitesse vertigineuse, et cela même si elle ne respecte pas toujours la bonne éthique. Les soutiens sont si nombreux qu’ils ne se comptent même plus, la page facebook de l’émission est surveillée par plus de 2 millions de fans. Charlie Hebdo sait donc à qui s’attaquer. Il suffit donc de lâcher les boulets rouges sur l’actualité chaude et sur les tendances du moment… Le tour est joué, depuis ce matin le hashtag « hanouna » est en tête de Twitter. Prévisible mais manque de chance, autant dire que de nombreux français n’ont pas hésité à troquer leur « Je suis Charlie » pour un « Je suis Hanouna ».

 

D’un coup le profane devient sacré… 

Pendant des mois, Allah (Exalté soit-il), Issa (Que la Paix soit sur lui), Mohamed (Qu’Allah lui accorde Ses Bénédictions ainsi que la Paix) et d’autres Messagers importants ont été sali par ces spécialistes de la bêtise, ces derniers étaient défendus au nom d’un intouchable principe de « Liberté d’Expression », toutes les excuses étaient recevables, c’est laïcité. Aujourd’hui, lorsqu’une icône de la télévision française est sévèrement taclée, un beau monde s’insurge, et voilà que beaucoup de français se désolidarisent de Charlie Hebdo. Oui car en vérité, Cyril Hanouna est « marrant », « trop fort », « drôle », « fou » et qu’il « ne mérite pas ça », bref, toutes ces innombrables qualités évoquées sur les réseaux sociaux. En réalité, leur « sacré » correspond à ce qu’il y a dans leur écrans, donc au même titre que nous lors des caricatures du Prophète (Qu’Allah lui accorde Ses Bénédictions ainsi que la Paix), ils défendent leur nouveau prophète, celui qui bat des records d’audience, celui qui leur permet de se détendre après une journée épuisante. Ce n’est pas un pamphlet destiné à Cyril Hanouna et consort, c’est simplement la dénonciation d’une certaine injustice, chacun voue un culte à son « sacré » et lorsqu’il est attaqué il est normal qu’on puisse être atteint, donc pourquoi ne pas comprendre que les musulmans peuvent être attristés et révoltés par ces caricatures anti-religieuses de mauvais goûts ? D’autant plus que de nombreux français accordent une majeure partie de leur vie à leur pratique religieuse. Pourquoi défendre l’indéfendable à condition qu’il ne nous touche pas ? C’est faire preuve d’un égoïsme déguisé.

A cette allure, nous patienterons que Johnny Hallyday et Mylène Farmer soient humiliés par cet infâme hebdomadaire pour qu’il puisse (enfin) mettre la clé sous la porte…

 

Compte Twitter de Charlie Hebdo: https://twitter.com/Charlie_Hebdo_?lang=fr

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*