Accueil / Actualités / Turquie : le Président Erdogan met en garde la Russie
Turquie : le Président Erdogan met en garde la Russie

Turquie : le Président Erdogan met en garde la Russie

Depuis le 24 novembre dernier, la Turquie et la Russie traversent une crise diplomatique sans précédent. L’affaire du bombardier russe réduit en pièces par l’aviation turque avait déjà provoqué de fortes tensions entre les deux pays. Des tensions qui restent encore très vives, si bien que le Président turc s’est exprimé pour mettre en garde la Russie concernant un nouvel incident.

Une bataille aérienne

Vendredi 29 janvier, la présence d’un nouvel avion de combat russe dans l’espace aérien turc a provoqué une réaction en chaîne de la part du chef de l’État. Celui-ci a déclaré que la Russie devra supporter « les conséquences si elle continue à agir de manière irresponsable » avant d’ajouter qu’il voyait cela comme un résultat des efforts de la Russie pour envenimer la crise dans la région. Membre de l’OTAN, il a également tenu à préciser que l’organisation suivait de très près cette nouvelle violation de l’espace aérien.

Par ailleurs, le ministère turc des Affaires étrangères se dit inquiet sur les frappes aériennes russes qui viseraient des civils près de la frontière syrienne, arguant que la Russie chercherait plutôt à maintenir le régime d’Al-Assad plutôt que de combattre le terrorisme.

Après qu’un ambassadeur russe ait été convoqué à Ankara au sujet de la présence d’un Soukhoî SU-34 dans l’espace aérien turc durant 20 à 30 secondes malgré des avertissements en anglais et en russe, les deux pays se jaugent via des déclarations interposées. C’est en ce sens que le Kremlin a fait savoir que la Russie prendrait une série de mesures de rétorsion économiques, incluant agriculture et tourisme en plus de l’énergie.

Cette tension diplomatique entre les deux Etats n’augure rien de bon, d’autant qu’au travers de leurs déclarations rien ne laisse présager une éventuelle accalmie.

2 plusieurs commentaires

  1. badiancoumare@yahoo.fr
    la turquie agit au compte des usa. mais avant sadam aussi agissait au compte des meme usa et comment il a terminé? les usa sont prets à utiliser tout le monde pour leur interet, je dis bien pour leur interet mais apres ils ont des interets ailleurs qui peuvent les opposer à vous. c’est un peuple qui n’a de consideration que pour le royaume uni et israel les deux pays d’où ils se réclament. sinon tous les autres pays sont là pour etre exploiter. Donc que chacun fasse attention.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*