Accueil / Actualités / Wiam Berhouma à Finkielkraut : « Pour le bien de la France, taisez-vous »

Wiam Berhouma à Finkielkraut : « Pour le bien de la France, taisez-vous »

Daniel Cohn-Bendit et Alain Finkielkraut étaient les invités de David Pujadas jeudi soir dans l’émission Des paroles et des actes, afin de débattre sur « les deux France » et de tirer un bilan de l’année écoulée.

« Vous avez obscurci nos esprits »

En effet, le pseudo philosophe Alain Finkielkraut est loin d’être une lumière pour prétendre donner son avis sur le sujet. C’est justement ce que lui a souligné Wiam Berhouma, professeure d’anglais, présente sur le plateau : « Là où votre rôle c’était d’éclairer les débats, vous avez obscurci nos pensées, nos esprits »

Elle l’a également repris sur ses propos tenues le 18 octobre 2013 dans l’émission Ce soir ou jamais, où il s’était emporté face à Abdel Raouf Dafri :

17 plusieurs commentaires

  1. elle etait invitee a poser une question
    elle a fait une ideo snas question pour tube avec une intelligence digne du parti communiste et sans poser sa question
    a quoi joue mr pujadas ?
    pourquoi inviter seulement tdes juifs a parler de ldentite francaise ?
    amina

    • si si elle est très intelligente

    • Quelle arrogance, mépris et bêtise dans son intervention. Aucun argument avancé dans son long monologue qui sentait bon l’antisemitisme haineux. On se demande comment une telle individue peut être professeur … Elle n’a clairement pas sa place dans l’éducation nationale. Quand allons nous réagir. Il faut la sortir de l’enseignement. Il faut être sans concession avec les islamistes qui refusent toute critique et qui cultive une certaine détestation de la France

  2. parce que je pose des questions?

  3. Wiam n’a pas écouté Finkelkraut et c’est bien dommage.
    J’ai des amis musulmans et donc je ne peux être traité d’islamophobe
    Mais à écouter Wiam, je n’aurai pas le droit d’évoquer le fait que l’islam est gangrené par l’islamisme.
    cela ne m’empêche pas d’aimer mes amis musulmans
    cet islamisme n’est pas un pb français, il est mondial et provient du fait que le coran est détourné,

    mais de grâce, dialoguons, discutons, et arrêtons de penser que remettre en cause certaines pratiques de l’islam, c’est de l’islamophobie. j’accepte qu’on parle de ma religion et qu’on la remette en cause

  4. Une professeuse ! J’aurais appréciée qu’elle réponde au délégué syndical de la Ratp qui est intervenu apres elle. Que ferait elle si un de ses collegues professeurs refusent d’enseigner et occuper son pupitre apres elle dans sa classe parce qu’une femme professeur, elle melle Wiam, occupait la place juste avant , et ceci en France..?

  5. une effrontée qui n’a servi aucune cause même pas la sienne !!

  6. Le discours de Wiam. B. est incohérent. Je plains ses élèves.

  7. Mais pour qui se prend cette professeure ? Elle vit de nos impôts et s’en moque…

    Il y a comme quelque chose de pourrit au Royaume de l’École supérieure du professorat et de l’Éducation de Lyon où une de ses acolytes faisait l’apologie du terrorisme ! Derrière se cache ce groupuscule qu’est le PIR (Parti des dit « Indigènes » de la République)

    Madame, ne reprenez plus jamais la parole au nom de mon pays !

  8. Au lieu de raconter des stupidités, lisez les philosophes et intellectuels musulmans (les vrais!) : Abdennour Bidar, Antoine Sfeir, Antoine-Joseph Assaf ou Adonis. Ces gens ne sont pas très loin des positions de Finkielkraut (je vous rappelle : Les nouveaux philosophes avec Gluxmann et BHL il y a trente ans) Au lieu d’écouter cette pseudo prof qui délivre un message de bêtises, banalités, et contre-vérités. Si j’étais Pujadas je lui aurait coupé le micro. Bonne journée à tous. Pier Cominolo

  9. Triste réalité de ce qu est devenue la France !
    Le meilleur exemple cette femme

  10. A vouloir jouer les femmes savantes lorsque l’on est aussi médiocre, cette jeune professeur n’a même pas réussi à convaincre les plus naïfs des auditeurs. Un modèle d’échec…

    • Faute et ne vous déplaise,Il a de la chance, il peut s’exprimer quand il veut et où il veut. C’est du communautarisme pur et dur. C’est un philosophe qui a une conception très personnelle de la sagesse. Curieux, un penseur qui lit ses réponses à des questions déjà préparées d’un commun accord. Il est en sécurité, personne ne peut le contredire ou le contrarier. Il se vengera bassement sur RCJ

  11. J’avoue avoir été extrêmement gêné en entendant les propos incohérents de cette jeune femme soit disant professeure. J’en avais honte pour elle. Pas de sens critique, des propos confus et sans fondement, atterrant. Et dire que nous confions nos enfants à des gens pareils. Au secours, dans mon pays tout fout le camp.
    Sans philosopher outre mesure, pour parler de l’Islam je dirais une seule chose: L’Islam ne sera une religion de tolérance que lorsqu’il aura expurgé dans ses écrits et dans ses paroles ces deux mots récurrents:
    INFIDELES & MECREANTS

  12. A cause de gens comme toi, Le Pen passera ! Et honnêtement je les comprends bien. Une enseignante de 26 ans, sans message clair, mis à part violence, racisme anti-france, anti-blanc. Tu n’a rien servis, et surtout pas ta cause, tu as juste ouvert les yeux, et continuez comme cela. Je plains les enfants dans ta classe qui doivent subir tes pensées d’islamiste.

  13. Pourquoi êtes-vous tous contre elle?

  14. bizard elle est la fameuse liberté d’expression tant chérie par la France

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*