Accueil / Actualités / Tel-Aviv : une conductrice refuse de faire descendre un Arabe de son bus malgré la pression des passagers
Une conductrice de bus israélien a refusé de faire descendre un arabe malgré la pression des passagers

Tel-Aviv : une conductrice refuse de faire descendre un Arabe de son bus malgré la pression des passagers

Son nom est Ruty Tehrani et aujourd’hui, elle est un « exemple » pour de nombreuses personnes. Mardi, c’est avec une grande fierté que cette conductrice de 54 ans a su gérer une situation conformément à ses principes.

Pas question de céder à la pression

C’est au cours d’un trajet du bus 129, qui part de Tel Aviv à Petah Tikva, que de nombreux passagers se sont plaints de la présence d’un Arabe qui plus est âgé à la conductrice. Estimant que celui-ci était « suspect » car il se parlait à lui-même, une majeure partie des passagers a préféré que le voyage se poursuive sans sa présence. Informée de la situation, Ruty Tehrani s’est rendue auprès de l’homme en question afin de lui demandait s’il avait besoin d’aide, c’est alors qu’elle a remarqué qu’il était effectivement malade et « qu’il ne représentait donc une menace pour personne ».

Face à l’insistance des passagers, elle a tout de suite annoncé qu’elle ne ferait pas descendre cet homme expliquant à ceux qui en étaient dérangés que s’ils voulaient descendre, ils pouvaient absolument le faire. C’est alors que la moitié des passagers a interrompu son voyage.

« Il y a une limite à tout »

Interviewée par la Deuxième Chaîne, Tehrani a déclaré :

« Je suis consciente de la situation sécuritaire actuelle, mais il y a une limite à tout. Ici à la compagnie, tout le monde est égal, juifs et arabes. J’ai été éduquée pour respecter tout le monde et ne discriminer personne. Je suis fière de ce que j’ai fait. »

Shelley Dvir, qui était parmi les passagers, a décidé d’écrire une lettre de compliments à la société des transports publics Dan où travaille Tehrani depuis 3 ans, pour « l’humanité avec laquelle elle s’est comportée » et parce qu’elle « n’a pas cédé à la pression ». Le post de la passagère publié sur Facebook à ce sujet a également récolté plusieurs milliers de « j’aime ».  A travers un communiqué, la compagnie Dan a témoigné de sa satisfaction : « Ruty Tehrani est un modèle et un exemple. C’est une grande fierté pour nous en tant que compagnie et pour tous les chauffeurs et le public en général ». 

Un commentaire

  1. Bravo à elle félicitations

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*