Accueil / Actualités / Agression après le score du FN : « on vient de voter Le Pen, c’est pour vous dégager »

Agression après le score du FN : « on vient de voter Le Pen, c’est pour vous dégager »

Dimanche 6 décembre, peu après les résultats des élections régionales, L’Aisne Nouvelle rapporte un fait pour le moins révélateur sur le ou les profils des partisans du Front National. Deux employés d’une épicerie à Saint-Quentin ont été agressés en raison de leurs origines avérées ou supposées.

Les résultats du FN : une porte ouverte à la violence ?

Dans la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, dimanche dernier, le FN a remporté suffisamment de voix pour prendre la tête du premier tour des élections régionales 2015. Une victoire qui semble avoir exacerbé les convictions frontistes d’un homme dont l’excitation « d’une victoire » a très vite laissé place à la colère Dans l’épicerie où l’homme s’est rendu, l’employé a refusé le chèque par manque de pièce d’identité, c’est alors qu’il est entré dans une colère noire comme l’atteste la vidéo tournée par un amateur.

On vient de voter Le Pen, c’est pour vous dégager.

« Ta place elle est chez Daesh, pas ici. »

A en croire le protagoniste,  les propos qu’il tient  justifient la violence dont il a fait preuve sous l’appareil de l’amateur. L’homme, qui après être sorti de l’épicerie, s’est dirigé vers son véhicule afin de se procurer une barre de fer avec laquelle il a décidé de régler ses comptes pour un chèque refusé. Il frappe d’abord violement à la tête un des employés qui se tient à l’entrée du magasin avant de poursuivre son chemin vers la caisse en les menaçant de prendre l’argent. Malgré son acharnement, les employés réussissent à maîtriser leur agresseur. Après avoir auditionné l’homme à la barre de fer, la police rapporte qu’il s’est laissé aller à des menaces de mort contre le commerçant si celui-ci portait plainte.

Alors que les porte-paroles du Front-National tentent de polir une image – déjà bien écornée – en tambourinant à qui veut bien l’entendre que le parti  s’est dédiabolisé est in fine poursuivit par ses plus vieux démons.
avoir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*