Accueil / Actualités / Yasser Louati, du CCIF, répond aux questions stigmatisantes de deux présentateurs de CNN

Yasser Louati, du CCIF, répond aux questions stigmatisantes de deux présentateurs de CNN

S’il y’a un flop médiatique de la semaine à décerner, il devrait être attribué à la chaîne américaine CNN dont les journalistes ont éhontément insinué que les musulmans de France auraient dû prévoir ce qui allait se passer le vendredi 13 novembre. Une interview indigne qui a outré Yasser Louati, le porte-parole du Collectif Contre l’Islamophobie en France.

Confusions, amalgames et accusations stigmatisantes

Dimanche 15 novembre, Yasser Louati, représentant du Collectif contre l’Islamophobie en France a dû faire face à des questions sur fond d’injonctions islamophobes de la part de présentateurs de la chaîne américaine CNN. Le comble !
Aux lendemains des attaques du vendredi 13 novembre à Paris qui ont fait 129 morts, deux journalistes de CNN John Vause et Isha Sesay en duplex avec Yasser Louati, qui se trouvait quant à lui sur la place de la République, à Paris, se sont déchainés à vouloir faire endosser la responsabilité des attaques à la communauté musulmane. Ils reprochent ouvertement aux musulmans de ne pas dénoncer davantage des individus « de (ses) rangs .»

« Ils ne sont pas de nos rangs. Notre camp est le camp français. N’ayez aucun doute la dessus. » a souligné M.Louati à l’antenne.

Tout au long l’interview qui dure un peu plus de 6 minutes, les journalistes ne cesseront d’insinuer une complicité des musulmans dans les attentats ?!

« Si votre camp, c’est la France, comment se fait-il que personne au sein de la communauté musulmane en France n’ait su ce que ces personnes étaient sur le point de faire ? » lui a renchéri le journaliste américain avec mépris.
Pour Yasser Louati, c’est évident : « La communauté musulmane n’a rien à voir avec ces gens. Rien du tout ! Nous ne pouvons pas justifier les actes de quelqu’un qui se prétend musulman. »
Et d’ajouter : « Nos services secrets connaissaient ces gens (…), il se trouve qu’ils étaient sur une liste noire quelque part sur un bureau (…). »
Une interview qui a suscité l’indignation du CCIF tout comme des internautes, une pétition a été lancée pour exiger des excuses de la chaîne CNN.
Voici l’intégralité de l’interview diffusée par le site du CCIF.

Un commentaire

  1. C’est normal que les services secrets d’amérique connaissent ces gens, c’est eux qui les ont entrainé et dit de commettre des attentats Hein CNN, vous aussi vous le savez.

    Alors pourquoi os services secrets n’ont pas prévu ces attentats si ls connaissent réellement ces gens, pourquoi ne les ont ils pas arrêter avant de commettre tout ceci.

    C’est juste que vous détestez tellement les gens qui ne sont pas comme vous et que vous cachez que stratégies au yeux des gens que vous vous permettez d’être méprisant.

    Mais c’est vous qui êtes méprisable.

    Il faut rappeler à cette journaliste noir qu’il y a encore ces confrères qui se font tirer dessus par ses confrères Blanc.

    Nous aussi on ne vous aimes pas.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*