Accueil / Actualités / Royaume-Uni : un chercheur découvre des fragments du Coran vieux de plus de 1300 ans
plus ancien manuscrit du coran

Royaume-Uni : un chercheur découvre des fragments du Coran vieux de plus de 1300 ans

Durant ses recherches à l’université de Birmingham, au Royaume-Uni, un doctorant a découvert des fragments de Coran vieux de près de 1370 ans dans une étagère poussiéreuse de la bibliothèque.

Brillante trouvaille

La découverte du contenu du manuscrit présent dans l’enceinte de l’université depuis près d’un siècle, a attiré les chercheurs qui n’ont pas tardé à effectuer une datation au radiocarbone de ces fragments écrits sur de la peau de mouton et de chèvre. Des chercheurs de l’université d’Oxford affirment que ces textes auraient 95% de chance d’avoir été rédigés entre 568 et 645 :

« Selon la tradition musulmane, le prophète a reçu les révélations qui constituent le Coran entre les années 610 et 632, l’année de sa mort. […] L’auteur de ces textes pourrait avoir vu le prophète, l’avoir entendu prier. Cela paraît incroyable mais il pourrait même l’avoir connu personnellement » affirme le professeur David Thomas, spécialiste du christianisme et de l’islam.

Ce manuscrit se révèle ainsi être l’un des plus anciens exemplaires du Coran découvert à ce jour. D’autres fragments du Coran qui dateraient notamment du 7ème siècle sont actuellement conservés dans la Bibliothèque nationale de France.

A lire : Les plus anciens manuscrits du Coran

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*