Accueil / Actualités / Migrants : l’Australie verse 30.000 dollars pour qu’ils retournent en Indonésie

Migrants : l’Australie verse 30.000 dollars pour qu’ils retournent en Indonésie

Un bateau transportant 64 demandeurs d’asile et six passeurs en direction de l’Australie fait demi-tour. La raison de se retour soudain en Indonésie avec tous les migrants à bord est la suivante : les passeurs assurent que les services d’immigration australiens les ont payés pour qu’ils fassent le chemin inverse.

Encore une polémique autour de ces réfugiés après la récente découverte macabre d’une centaine de fosses communes en Malaisie.

« Chacun 5.000 dollars US… »

Les migrants du Bangladesh, de Birmanie et du Sri Lanka sont arrivés fin mai en Indonésie, où l’embarcation a été interceptée par la police. Le capitaine et les membres de l’équipage affirment à la police locale que les autorités australiennes leur ont versé 30.000 dollars US pour qu’ils retournent en Indonésie. « Chacun 5.000 dollars US dans des sachets en plastique séparés », déclare l’un des passeurs au cours de l’enquête.

Le silence des autorités australiennes

Cette version est corroborée par certains migrants à bord du bateau : « nous savions que l’équipage a reçu de l’argent, car lorsque nous avons demandé au capitaine pourquoi nous ne continuons pas notre route vers l’Australie, il nous a dit qu’il avait reçu de l’argent des autorités australiennes » pour faire demi-tour, témoigne un Bangladais.

Interrogés par l’AFP, les services d’immigration australiens se sont refusés à tout commentaire. Le gouvernement conservateur de Tony Abbott a lancé fin 2013, avec l’aide de l’armée, l’opération « Frontières souveraines » pour décourager les réfugiés d’arriver par la mer en Australie.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*