Accueil / Actualités / Bruxelles : vêtues de jupes longues, elles sont interdites d’accès à l’Institut
jupes longues bruxelles
Crédit photo : lacapitale.be

Bruxelles : vêtues de jupes longues, elles sont interdites d’accès à l’Institut

L’affaire nous rappelle celle de Charleville Mézières. Sarah avait été interdite d’accès à son collège car sa jupe -trop longue- avait été jugée ostentatoire. A Bruxelles, en ce vendredi matin, une trentaine de jeunes filles de l’Institut De Mot-Couvreur dans le quartier Dansaert se sont vu interdites d’entrer. Comme le rapporte le quotidien belge lacapitale.be, le motif avancé serait la longueur de leurs jupes.

Jupes et robes trop longues

«On est arrivé vers 8h ce matin. Nous étions plusieurs à porter des jupes ou robes longues de couleurs. On nous a refusé l’accès pour ce motif en disant que c’était interdit dans le règlement. Pourtant, ils parlent seulement de signes religieux dans le règlement et de jupes longues de couleurs foncées. Je ne pense pas que ma robe soit de couleur foncée. De plus, c’est à la mode.», explique Sana au quotidien belge.

Les jeunes filles ont été priées de rentrer chez elles

Malgré l’arrivée de la police, les jeunes filles n’ont pas été acceptées dans l’enceinte de l’établissement. Le directeur a lui tenté de se dédouaner comme il a pu comme on le voit sur la vidéo suivante. La maladie française toucherait-elle la Belgique ?

 

Le directeur de l’école De Mot-Couvreur explique qu’il n’a que précisé dans son avis ce qu’est une tenue vestimentaire…

Posted by Dirk De Block on vendredi 29 mai 2015

4 plusieurs commentaires

  1. La fabrication des jupes longues est aussi interdite !

  2. il faut interdire la fabrication des jupes et robes longue c’est ahurissant!

  3. Que Allah protège nos enfants au écoles et collèges, ils veulent les déhabiér
    C’est la génération Strauss kahn Hollande, des politiciens perverent, trompeurs. les pauvres femmes de c’est gens

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*