Accueil / Actualités / Interview de Mélanie (ex-Diam’s) : les réactions déplacées de certaines personnalités
réactions interview diam's

Interview de Mélanie (ex-Diam’s) : les réactions déplacées de certaines personnalités

L’entretien de Mélanie ce dimanche 24 mai sur Sept à Huit a attiré une nouvelle fois des millions de Français, bien que les réactions suscitées suite à cette interview ne semblent pas être uniformes.

Julie Lescault fait (encore) des siennes

Véronique Genest, islamophobe affirmée et qui l’assume ouvertement, s’est insurgée sur son compte twitter où elle ironise sur les propos de Mélanie qui s’exprime sur la polémique du voile en France : « La liberté d’être soi-même, celle d’être libre de disposer de son propre corps. De quel droit une femme aurait le droit d’être toute nue dans une publicité et moi n’aurais-je pas le droit d’être couverte et entièrement voilée ? ». 

Mais pas seulement, Véronique continue à se ridiculiser lorsque Mélanie évoque les attentats de Charlie Hebdo : « Moi ça m’a choqué cette justification des assassinats par le blasphème. » Une comédienne incorrigible qui perd toute crédibilité aux yeux de certains journalistes, à l’instar de Caroline Paranti, qui se révolte dans un ton satirique sur le journal l’Obs :

C’est vrai que Véro, elle sait de quoi elle parle : elle a quand même joué dans « Julie Lescaut », et tout le monde ne peut pas en dire autant.

L’interprète de Julie Lescault n’est pas la seule à exprimer son avis personnel suite à cet entretien, la journaliste Audrey Puvar exprime également son aversion au port du voile dans un tweet partagé ce lundi, mais qui semble avoir été retiré de son profil :

audrey pulvar parle de Diam's

Des interventions déplacées qui prouvent une nouvelle fois que la question du voile est toujours ancrée dans les débats stériles. Bien que certains n’assument pas, d’autres cherchent simplement à exister, à l’image de certains acteurs dépassés.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*