Accueil / Actualités / Civils palestiniens : 2014, année la plus meurtrière depuis 1967
palestine OCHA
Crédit Photo : rapport OCHA

Civils palestiniens : 2014, année la plus meurtrière depuis 1967

Hier, jeudi 26 mars, l’ONU a rendu public un rapport intitulé « Vies fragmentées » dans lequel il est affirmé que l’année 2014 a été la plus meurtrière pour les civils palestiniens depuis la guerre des Six Jours en 1967.

Un été dévastateur

L’agression israélienne, menée durant l’été 2014 sous couvert de « bordure protectrice », a été la plus sanglante de l’année. En effet, suite à cela « plus de 1 500 civils ont été tués, 11 000 ont été blessés et 100 000 déplacés, et des personnes n’avaient toujours pas retrouvé de domicile fin 2014 » selon l’Office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires dans les territoires palestiniens occupés (OCHA). Ce sont au total 2220 Palestiniens tués à Gaza dont 550 enfants.

Et ce n’est pas tout

Ajoutons à cela, 58 Palestiniens tués, 6028 blessés, 1215 Palestiniens expulsés de leur domicile détruit par les forces israéliennes et près de 5258 prisonniers mensuel durant cette année 2014 en Cisjordanie et à El-Qods occupées. Ne parlons même pas de l’extension des territoires israéliens allant à l’encontre des droits internationaux.

Un rapport accablant, d’autant plus qu’aujourd’hui, les chiffres ne font qu’augmenter. Un cauchemar qui n’est pas prêt de se terminer pour les Palestiniens…

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*