Accueil / Actualités / Centrafrique: la persécution des musulmans continue
Crédit photo : CentrafriquePress

Centrafrique: la persécution des musulmans continue

La situation catastrophique en République centrafricaine ne fait plus la une des médias. Néanmoins, les musulmans sur place sont persécutés, tués et les mosquées détruites. Et ce, uniquement parce qu’ils sont musulmans.

Les musulmans persécutés

Depuis septembre 2013, la milice extrémiste chrétienne « anti-balaka » a commencé les exactions en massacrant sans aucune considération, hommes, femmes et enfants musulmans.

Après une couverture médiatique importante, la communauté internationale a complètement détourné les yeux et abandonné les musulmans centrafricains. Ce silence assourdissant est incompréhensible alors qu’Amnesty International parle de « véritable nettoyage ethnique » et de « génocide ».

Aujourd’hui, plus d’un million de personnes ont été déplacées et plus de 100 000 âmes vivent dans le camp de réfugiés qu’est devenu l’aéroport de Bangui, la capitale.

 Les mosquées prises pour cibles

La milice chrétienne extrémiste a opéré de manière méthodique, la destruction de quasiment toutes les mosquées du pays. Sur les 436 mosquées répertoriées en Centrafrique, 417 ont été complètement anéanties.

La volonté des « anti-balaka » est clairement d’empêcher les musulmans de vivre en Centrafrique. Les musulmans sont dorénavant dans la terreur quotidienne. Il est difficile de quantifier le nombre de musulmans actuellement en Centrafrique, eux qui représentaient environ 10% de la population centrafricaine avant 2013.

La force militaire de l’ONU présente sur place n’est pas suffisante pour assurer correctement le travail de maintien de la paix. De plus, aucune mission pour sécuriser les populations de confessions musulmanes n’a été menée. Combien de musulmans doivent encore mourir car musulmans? Combien de mosquées doivent encore être détruites, avant que les grandes nations décident réellement d’intervenir de manière concrète? A force d’attendre, il n’y aura bientôt plus de musulmans dans ce pays…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*