Accueil / Actualités / Rapport d’experts : la chicha plus dangereuse que la cigarette

Rapport d’experts : la chicha plus dangereuse que la cigarette

Jeudi 19 mars 2015, des experts réunis à Abu Dhabi ont publié un rapport pour affirmer que la chicha est bel et bien plus dangereuse que la cigarette. Cette idée était déjà largement répandue, elle est maintenant officielle.

Une bouffée = une cigarette

C’est le constat alarmant dressé par les experts réunis lors de la 16ème conférence mondiale sur « le tabac ou la santé ». Depuis de nombreuses années, des études tentent de faire entendre aux consommateurs que consommer le tabac à l’aide de la chicha est dangereux pour la santé, au moins autant que via la cigarette. Avec l’explosion des bars à chicha dans toutes les grandes villes de France, la consommation de tabac à narguilé a explosé elle aussi. Lors d’une « séance » le consommateur va inhaler au moins une vingtaine de bouffées, ce qui correspond à plus de vingt cigarettes soit plus d’un paquet en moins d’une heure ! Est mis également en évidence le fait que la chicha, contrairement aux idées reçues, ne filtre pas les métaux lourds. En effet, nombreux pensent que l’eau du narguilé filtre la fumée alors qu’elle ne fait que la refroidir, le pourcentage de métaux lourds du tabac à chicha est estimé à 3%. Sur le long terme, ces métaux lourds peuvent provoquer des cancers au niveau de la tête et du cou mais également des maladies des reins ou du foie.

Un phénomène de mode

Egalement lors de cette conférence, les experts ont pointé du doigt le « rituel » lié à la chicha. Les enquêtes et études montrent que pour un grand nombre de consommateurs, la consommation en groupe dans des espaces réservés s’apparente à un moment de partage, de détente. Ce sentiment de convivialité peut augmenter la consommation et ainsi les risques sur la santé. Les bars à chicha ne désemplissent pas, ils sont même devenus des lieux de rencontre où va s’ajouter au risque pour la santé une grande promiscuité entre hommes et femmes pouvant conduire à bon nombre de choses répréhensibles dans l’islam. Comble de l’hypocrisie, certains bars, pour se donner une image « propre », ne proposent pas d’alcool à leurs clients, juste du tabac…

Sourate 4 (Les Femmes) Verset 29, Allah le Très-Haut a dit : « Et ne vous tuez pas vous-même ! ». Ce qui signifie que tout ce qui nuit à la santé du musulman est haram en Islam.

Il faut espérer qu’un rapport d’experts de la santé permettra à certains encore crédules d’ouvrir les yeux sur les risques pour leur santé liés à cette pratique. Le seul critère religieux devrait suffire à les décourager mais il est souvent bon de le compléter par une vérité scientifique.

 

4 plusieurs commentaires

  1. Effectivement, cette information n’est d’ailleurs pas nouvelle : les émissions de goudron et de monoxyde de carbone sont bien plus importante avec une chicha que dans le cas d’une cigarette. D’autre part, le « tirage » et donc le volume de fumée étant plus importants sur une chicha, le fumeur est plus exposé aux additifs du tabac et aux autres toxines qu’avec une cigarette. Sans parler de la consommation collective que vous évoquez et qui favorise le tabagisme passif. La solution pour le fumeur de narguilé est la chicha électronique qui ne produit pas de combustion (donc pas de goudron et de monoxyde de carbone) et qui ne contient pas de tabac, donc pas d’additifs dangereux.

  2. Vous citez des experts sans en citer la source, et il serait judicieux de faire la différence entre la clope où on a un tas d’additif cancérigène des inhibiteurs de la mono oxyadase etc et le tabac pur. Certe je suis sur qu’on commence à ajouter des cochonneries dans le tabac a chicha, mais je suis pas sûr que ça soit plus nocif que de passer une journée en ville au milieu de gaz d’échappement…

    « […]où va s’ajouter au risque pour la santé une grande promiscuité entre hommes et femmes pouvant conduire à bon nombre de choses répréhensibles dans l’islam. » Des exemples s’il vous plaît c’est trop vague comme déclaration.

  3. Expliquer nous pourquoi on ne tombe pas « accros a la chicha contrairement a la cigarette ?

    Lors d’un premier « tirage » de chicha on ne tousse pas contrairement a la cigarette qui elle nous détruit la santé plus qu’avec une chicha

    • Pour l’aspect addictif : la nicotine des clopes est boostée a l’ammoniac, ce qui n’est vraisemblablement pas le cas avec la chicha. (la nicotine n’est pas cancérigène!)
      Par contre pour la toux je n’ai pas de réponse dans l’immédiat … enfin je suis pas certain qu’il y ait un lien entre une toux et le facteur cancérigène.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*