Accueil / Islam / Les plus anciens manuscrits du Coran
plus ancien exemplaire du coran

Les plus anciens manuscrits du Coran

 Révélé il y a plus de 1400 ans, le Saint Coran est bel et bien le seul livre sacré resté intact dans sa totalité. Malgré les multiples calligraphies utilisées pour l’écriture de millions d’exemplaires à travers les siècles, les plus anciens manuscrits du Coran découverts à ce jour démontrent bien l’authenticité de ce livre.

1) Ecrit entre 649 et 675 et découvert en novembre dernier dans une bibliothèque de l’Université de Tübingen, en Allemagne, les experts l’ayant analysé confirment à 95% la datation du manuscrit.

Coran_ancien_Allemagne_devoile_chercheurs_Coranica

2) Ecrit entre 200 et 300 ans après l’Hégire et composé de 536 pages, cet exemplaire du Coran a été découvert à Dong Xiang, dans le sud-ouest de la Chine.

Coran-chine-b

3) Ecrit entre 200 et 600 ans après l’Hégire,  toujours dans le sud-ouest de la Chine, ce second manuscrit est actuellement gardé dans la mosquée de Tsih Jih.

Coran-chine-140x140

4) Vieux de 1200 ans, cet exemplaire fut découvert en 2013 par l’imam de la mosquée de Bodrum, en Turquie. Il est actuellement conservé à la bibliothèque nationale d’Izmir.

5) Appelé le « Coran d’Othman », certaines sources confirment qu’il aurait été rédigé durant le califat du compagnon Othman (qu’Allah l’agrée). Sauvegardé à la bibliothèque de la mosquée Telyashayakh, il ne contient ni voyelles ni ponctuation, pèse 80 kilogrammes et comporte 1087 feuillets.

1024px-Uthman_Koran_Taschkent_a6) Ecrit au 8ème siècle à la Mecque ou à Médine selon certains historiens, le Ma’il Qur’an est conservé au British Museum depuis le 19ème siècle. Il ne contient pas non plus de voyelles et requiert d’une surveillance assidue en raison de sa fragilité.

images_20

7) Le manuscrit arabe 328 aurait été rédigé entre 650 et 675 sur un parchemin de la peau de mouton. Il a été découvert à la mosquée de ‘Amr à Foustat, l’actuelle banlieue du Caire. Certains de ces fragments sont conservés dans la  Bibliothèque nationale de France.

098

8) Remontant à 200 ans après l’Hégire, date précisée en première page du manuscrit, le moushaf a été découvert par un jeune yéménite, en 2012, dans une grotte de la ville d’ad Dali’, au Yémen.

ancien-coran

9) C’est dans la grande mosquée de Sana’a, au Yémen, que des ouvriers ont décelé en 1972 de vieux parchemins alors qu’ils réparaient le toit de l’enceinte. Datés des deux premières décennies du VIII siècle, ils font l’objet d’une étude approfondie, dans la chambre des manuscrits, où des scientifiques de divers pays analysent les manuscrits.

sanamanuscripts

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*