Accueil / Actualités / L’Autorité palestinienne condamnée par les USA pour attentats

L’Autorité palestinienne condamnée par les USA pour attentats

C’est le jugement effarant rendu par un jury de New-York, qui déclare l’Autorité palestinienne et l’OLP responsables d’attentats commis en Israël entre 2002 et 2004.

Une justice à contre-courant

Ce verdict ahurissant, rendant coupable la victime, a été rendu par un tribunal new-yorkais, car des Américains ont tragiquement perdu la vie lors de ces tristes attentats.

Le jugement fait état d’une amende de plus de 218 millions de dollars. Cette amende est automatiquement triplée car émise dans le cadre des lois antiterroristes en vigueur aux USA. Soit l’équivalent d’environ 660 millions de dollars. Les parties civiles avaient quant à elles demandé 1 milliard de dollars…

Les Palestiniens quotidiennement victimes, et ce depuis des années, d’actions terroristes massives, de la part d’un Etat criminel, sont aujourd’hui condamnés pour…attentats.

L’Autorité palestinienne fait appel

L’OLP et l’Autorité palestinienne ont d’ores et déjà fait appel de cette décision, les chances de retourner le verdict restent tout de même faibles. La décision du jury était jouée d’avance, car cette condamnation participe aussi au ralentissement du processus de création d’un Etat palestinien.

Bien évidemment de son côté Benjamin Netanyahu se félicite de ce verdict, en faisant le raccourci avec la demande d’adhésion à la Cour pénale internationale faite par les dirigeants palestiniens.

« Au lieu de tirer les leçons nécessaires, l’Autorité palestinienne a pris des mesures qui menacent la stabilité régionale telles que sa demande hypocrite à la Cour pénale internationale alors qu’elle est alliée au Hamas, une organisation terroriste » (Benjamin Netanyahu, premier ministre israélien)

 Condamner l’Autorité palestinienne à une somme de 660 millions de dollars, alors que la plus grande partie des avoirs sont gelés par Israël, et surtout pour une responsabilité difficile à déterminer,  n’est en réalité qu’une attaque de plus contre une solution à 2 Etats.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*