Accueil / Actualités / Etudiantes voilées :  l’UMP donne raison aux enseignants d’université

Etudiantes voilées :  l’UMP donne raison aux enseignants d’université

L’UMP est vraiment décidé à utiliser l’Islam afin de remonter la pente électoral. C’est à travers une interview accordée au journal Le Figaro que Lydia Guirous, secrétaire générale de l’UMP, appelle à l’interdiction du voile dans les universités françaises au nom du principe de laïcité.

La République doit soutenir ses professeurs ?

Encore récemment, un professeur de droit a été démis pour avoir humilié une étudiante voilée tout en adressant une lettre à la présidence pour ne plus dispenser de cours aux étudiantes portant le voile. Suite à cela, Lydia Guirous appelle à une extension de la loi du 15 mars 2004 dans les universités publiques et soutient ces enseignants vecteurs de haine et de discrimination au sein même de l’université, lieu premier d’apprentissage de la différence. Elle déclare :

« C’est la responsabilité de la République de protéger tous ses enfants et ses professeurs ! La République doit être du côté des professeurs de l’enseignement supérieur qui se retrouvent seuls et isolés lorsqu’ils défendent nos valeurs fondamentales. »

Avenir professionnel et voile islamique

À quelles valeurs fait-elle allusion ? Si elle évoque la DDHC du 26 aout 1789 alors ces femmes voilées sont totalement dans leur droit. Mais la secrétaire générale de l’UMP se sert de ce fait d’actualité pour contribuer à l’amalgame et à faire croire que le voile est porté par des personnes ne souhaitant pas « s’intégrer ». Elle parle ainsi de ces jeunes étudiantes à l’université de « minorité radicalisée qui veut que la République s’adapte à leur moindre exigence ». En réalité, ces étudiantes sont surtout parmi les personnes que la société, et plus particulièrement le monde professionnel ne souhaite pas intégrer, Guirous se demande ainsi :

« Par ailleurs, il est du devoir de la République de tenir un langage de vérité à l’endroit de ces jeunes femmes qui décident de porter le voile ou le niqab à l’université: Quelle insertion professionnelle peuvent-elles réellement espérer ? »

Un avis qui est rapidement remis en question par les membres de l’UMP à l’instar de Rachida Dati qui a bien compris que la voix du musulman est d’or pour les prochaines élections, être la deuxième religion de France ce n’est pas rien en nombre d’électeurs.

2 plusieurs commentaires

  1. Si l’U.M.P revient au pouvoir, la France sera le pays européen au sein duquel l’injustice, le rejet, l’exclusion et la fracture sociale seront les plus flagrants.

    Je m’inquiète devant un triste constat : plus de temps passe, plus la position de l’U.M.P se rapproche de celle du Front National !

    La seule alternative crédible ? La barre à gauche, toutes !!!

    • Le PS n’est pas une alternative non plus, l’islamophobie qui règne dans ce parti n’est plus à montrer ou démontrer. Plutôt mourir que voter à PS maintenant…..

      La seule alternative à court terme ? La barre ni à gauche ni à droite mais la barre loin loin d’ici.
      A long terme, il faut vraiment penser à un parti musulman démocrate pour ne plus se laisser marcher sur les pieds.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*