Accueil / Actualités / La France préfère les laisser mourir de faim et les accuser de voleurs…

La France préfère les laisser mourir de faim et les accuser de voleurs…

A Montpellier, trois PERSONNES : Adrien, Léa et Mike, ont été convoquées au tribunal pour avoir « frauduleusement soustrait des denrées périssables avec date dépassée » de l’Intermarché de Frontignan. Ces personnes sont allées récupérer ces denrées qui étaient dans des bennes à ordures, dans une cour à l’intérieur du supermarché, dans la nuit du 27 mai. Ces personnes étaient nécessiteuses, elles ont « volé » seulement pour se nourrir…

Le gaspillage agroalimentaire

Nous savons tous que le gaspillage dans le secteur agroalimentaire est énorme. Ce n’est pas nouveau… Nous savons également que certaines entreprises transforment les aliments consommables en aliments inconsommables pour la seule raison que la date de vente a expiré, et qu’elles ne veulent pas satisfaire gratuitement les besoins d’autrui.

Le gaspillage des aliments en France s’élève à : 1,6 à 6 000 000 000 kilos par an, ou bien à 100 kilos par personne en un an, selon www.planetoscope.com.

Vers une démarche d’amélioration

Des procédures des élus de l’UMP vont vers une démarche d’autorisation de collectes d’aides alimentaires sur des aliments non-vendus et encore consommables : le ministre de l’économie insiste sur le fait qu’un « vrai dispositif complet soit mis en place ».

C’est une démarche tout à fait faisable et pour un coût très faible voire inexistant ! Nous sommes en 2015, il est intolérable qu’aucune organisation « officielle » n’est déjà mis en place un système adapté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*