Accueil / Écrits libres / StopDjihadisme ou StopMusulman
Credit photo : StopDjihadisme.fr

StopDjihadisme ou StopMusulman

 

On a coutume d’affirmer que le ridicule ne tue pas. Certes mais il pourrait nous attirer de gros problèmes lorsqu’on se rend sur le site destiné à la nouvelle campagne contre la radicalisation « dijhadiste » ( ne nous demandez pas ce que ça veut dire) mise en place par le gouvernement. Une campagne suivie d’auditions d’enfants pour des motifs d’apologie du terrorisme très discutables qui peuvent nous faire penser que c’est l’expression de l’appartenance à la religion musulmane qu’on tente d’étouffer et de soumettre. De manière radicale.

Une vidéo choc de la part du moins crédible des interlocuteurs

Comme vous avez pu le constater le gouvernement français a décidé de lancer récemment un site contre le « djihadisme  »et la radicalisation nommé « stopdjihadisme.gouv.fr ». Site sur lequel on peut retrouver une vidéo pour tenter de dissuader les candidats au Jihad de partir en essayant d’opposer à la propagande de l’Etat Islamique la triste et macabre réalité du terrain sur lequel ces derniers voudraient s’engager. Une tentative d’endiguer le phénomène et de marquer le coup trop ambiguë et bien trop clivante qui risquerait d’avoir pour conséquence l’effet inverse désiré notamment à cause du manque de crédibilité et de résonance du gouvernement français auprès de ceux dont le spot semble être destiné.Si quelqu’un a envie de mener le Jihad à l’étranger, ce n’est surement pas l’Etat Français ( qui bombardent avec insistance en Syrie-Irak !) qui réussira à l’en dissuader de la sorte, bien au contraire…

Les signes de la radicalisation  

Non. Le ridicule et le plus inquiétant ne se trouvent pas là. C’est cet étrange document présentant les signes de la « radicalisation djihadiste ». Document sur lequel sont inscrits les comportements et attitudes précurseurs et annonciateurs d’une supposé radicalisation.Et pour sombrer encore plus dans le délire tout ceci accompagné d’un numéro vert spécial pour l’occasion afin d’alerter un service dédiés a ces cas d’exception. De la délation sur suspicion, comme au bon vieux temps pourrait-on dire.. Des signes de radicalisation totalement farfelus pour la plupart ( sauf pour l’éloignement de la famille et le repli sur soi, et encore…) qui lancent un message assez inquiétant pour la population musulmane française attachés à la bonne pratique de sa religion.Ainsi si vous aviez décidé d’arrêter d’écouter de la musique pour X raisons, que vous ne faites pas de sport dans des endroits mixtes et si vous êtes une femme qui a décidé de s’habiller de telle manière à ce que l’on voit pas votre corps ( Les habits sont faits pour cacher la nudité du corps c’est le principe. Ou alors les fabricants sont « djihadistes » ) ou encore que vous vous êtes résolus à ne plus aller aux cinémas ou carrément arrêter de regarder la télévision, vous êtes surement en phase de radicalisation… Faites attention à vous Il faut vous ressaisir ! Regardez pendant une bonne heure NRJ 12 sortez en leggings et décolleté et passez vous la discographie de Booba ou de Lana Del Rey. Vos idées devraient se remettre en place et d’après ce que veut nous dire le gouvernement, votre vision de la religion s’en portera mieux…

La radicalisation laïque de l’Etat envers les musulmans

Tout ceci est d’autant plus frappant que ces dispositions interviennent après un long plaidoyer médiatique au sujet de la liberté d’expression. Liberté d’expression oui. Mais pas celle de la religion musulmane. Aujourd’hui on a l’impression que le simple fait de proclamer assez ostensiblement son appartenance à la Communauté musulmane dans son ensemble est perçu irrémédiablement comme une fronde à la sacro-sainte République laïque. Cette laïcité qu’on nous a vendu comme assurant la liberté de culte de toute religion est en fait une religion moderne à part entière qui ne tolère pas que des individus gardent un fort attachement à leur religion tout en tenant compte du contexte dans lequel ils vivent. Ainsi le simple fait d’observer un comportement conforme à l’orthopraxie musulmane devient un signe de radicalisation pouvant faire l’objet d’un signalement, d’une audition. Autant dire un péché majeur dans la Shar’iah laïque…Et les enfants, les familles ne seront pas épargnés. Bien au contraire.

La Oummah ou La République

Finalement on est en droit de se demander si l’Etat , au nom de la laïcité et sous couvert de sa lutte contre le « djihadisme », ne nous demande pas implicitement de choisir entre l’appartenance à la communauté de notre Prophète ( Paix et Bénédictions soient lui ) et l’attachement inconditionnel à son idéal qu’il appelle  » Front républicain » ou « Union nationale républicaine » , le nom variant en fonction des événements. Pratiquer sereinement et publiquement sa religion sans laxisme ni exagération ou la soumettre à la laïcité pour montrer son adhésion à la République. Au prix de celui de l’islam..

Face à toutes ces questions et cet emballement, il semble assez réaliste de constater que la France vient de passer à une étape supérieure dans son hostilité envers la pratique religieuse musulmane qu’on peut appeler « Islamophobie ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*