Accueil / Islam / Le jeûne: un antidote choc pour l’organisme
Le jeûne: un antidote choc pour l'organisme

Le jeûne: un antidote choc pour l’organisme

Bien qu’ils soient en bonne santé, seuls les animaux savent jeûner instinctivement lorsque leur corps le demande. Personne n’a besoin de leur apprendre ce qu’ils doivent faire.

En revanche l’homme détient un instinct ombragé par son intellect qui le pousse à cogiter, à tout régenter, et à tout comprendre.

Pour l’être humain, l’idée du jeûne est toujours un peu effrayante. Elle s’associe souvent à des concepts de faim, de privation, de maladie, d’affaiblissement.

L’origine du jeûne

Cependant le jeûne a été dicté dans toutes les religions sans exception, et recommandé par la médecine de toute époque et de toutes les civilisations.

« Ô les croyants! On vous a prescrit as-Siyam (le jeûne) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété, pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu’avec grande difficulté), il y a une compensation: nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez!  »

[Sourate La Vache verset 183 et 184]

Jeûner, oui, mais combien de temps?

Notons que le jeûne périodique est le meilleur moyen de lutter contre les maladies et le vieillissement. Cela a été notamment prouvé lors d’une étude sur les animaux.

Certaines personnes estiment ne pas pouvoir jeûner, sous prétexte qu’elles risqueraient d’empirer leur état de santé. Néanmoins de multiples expériences ont prouvé, par des analyses de sang avant et après, que quelques jours de jeûne suffisaient à rétablir l’équilibre en vitamines, en sels minéraux et autres métaux.

Les bienfaits corporels du jeûne

Notre système de surconsommation entraîne l’organisme dans un encrassement réduisant les facultés d’assimilation des cellules de notre corps. Par ailleurs, de nombreux métabolismes peuvent se produire lors du jeûne:

  • d’abord, la flore intestinale peut fabriquer toutes les vitamines dont le corps a besoin, sauf la vitamine C;
  • les stérols de la peau, sous l’effet du soleil, peuvent recycler les déchets organiques de la peau, en protéines et acides aminés;
  • des transferts ioniques peuvent être faits au niveau cellulaire, pour équilibrer les besoins;
  • une élimination massive des déchets en profondeur qui n’aurait pas le temps d’être fait entre deux repas.

Les bienfaits spirituels du jeûne

Ajoutons que en plus de détoxifier l’organisme, le jeûne permet de préserver son âme des turpitudes et des fourbes du mal.

D’après Abou Houraïra (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:

« Le jeûne n’est pas de s’abstenir de manger et de boire, certes le jeûne est de s’abstenir des futilités et des obscénités ainsi si quelqu’un t’insulte ou agit avec toi avec ignorance alors dit: Certes je jeûne, certes je jeûne.

(Rapporté par Al Hakim)

En somme, il convient de souligner que le jeûne est un véritable bouclier face aux attaques quotidiennes dont notre corps, notre coeur, notre esprit sont les victimes.

Qu’il s’agit de notre santé, de notre confort psychique, de notre éveil spirituel, le jeûne permet de remédier aux multiples dégâts que l’on rencontrera dans l’ici bas.

4 plusieurs commentaires

  1. En effet, j’ai jeûner en Espagne 6 jours lors d’ un programme spécifique. Les effets psychiques sont vraiment positifs. Le site est http://www.miayuno.es/fr

  2. Rarement lu autant de conneries sur le bénéfice du jeûne, à voir les hécatombes parmi les diabétiques, les insuffisants rénaux, la déshydratation. Mais heureusement, si on a les moyens, on peut donner à un pauvre… Habitant Marrakech, c’est en période de ramadan que j’ai le plus de visites d »amis » : la cafetière tourne à fond et j’ouvre grandes les fenêtres, moi qui ne suis pas fumeur…

    • Tout le monde n’agit pas pareil. Certains croient et jeûnent, d’autres ne croient pas et ne jeûnent pas et certains critiquent les bienfaits de l’Islam…

  3. mon pauvre Albert…. si vous étiez un peu renseigné sur notre magnifique religion vous sauriez que les gens atteints de maladies telles que le diabète etc n’ont pas à jeuner mais à compenser leur jeune… dommage pour vous si vous ne connaissez que des gens interprétant mal l’Islam…qu’Allah vous guide et nous guide tous… amine

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*