Accueil / Actualités / Charlie Hebdo : Sigolène Vinson rétablit la vérité sur son témoignage

Charlie Hebdo : Sigolène Vinson rétablit la vérité sur son témoignage

Depuis l’attaque de mercredi menée contre le journal satirique Charlie Hebdo, les occasions de dénigrer les musulmans n’auront pas manqué aux détracteurs de l’Islam, et l’expérience de Mme Vinson en témoigne.

Un témoignage poignant

Sigolène Vinson est la chroniqueuse judiciaire de Charlie Hebdo et en tant que telle, elle se trouvait présente mercredi 7 janvier lors des attaques. Rescapée de l’incident, elle sort de son silence et apporte son témoignage en se confiant à Marianne.

« […] Je l’ai regardé. Il avait de grands yeux noirs, un regard très doux. J’ai senti un moment de trouble chez lui, comme s’il cherchait mon nom. Mon cerveau fonctionnait très bien, je pensais vite. J’ai compris qu’il n’avait pas vu Jean-Luc, sous son bureau. » C’est alors que Saïd Kouachi lui dit : « N’aie pas peur. Calme-toi. Je ne te tuerai pas. Tu es une femme. On ne tue pas les femmes. Mais réfléchis à ce que tu fais. Ce que tu fais est mal. Je t’épargne, et puisque je t’épargne, tu liras le Coran. » Puis il repart en criant : « On ne tue pas les femmes ! »

Une seule femme a été tuée lors des attaques, elle se trouvait dans la pièce à côté de celle où se trouvait Sigolène, c’est alors que « Saïd Kouachi se tourne vers la grande pièce et crie : « On ne tue pas les femmes ! » à trois reprises » indique-t-elle. Lorsque les pompiers sont arrivés, Sigolène a alors remarqué « qu’il y a des vivants. Que toutes les femmes, en dehors d’Elsa, sont vivantes. »

Entre mensonges et désinformation

Seulement, Sigolène Vinson devra s’attendre à un autre « choc ». Alors qu’elle se remet à peine de ses émotions, elle découvre que ses propos ont été impunément transformés par certains islamophobes aux aguets ne laissant perdre aucune occasion d’insulter -directement ou indirectement- l’islam et les musulmans.

C’est le cas de Radio France Internationale, par exemple, qui rapporte des dires non prononcés par la chroniqueuse : (en parlant de Saïd Kouachi) « On ne tue pas les femmes, mais tu dois te convertir à l’islam et te voiler. » Et bien évidemment, comment la sauce aurait-elle pu être épicée sans ce fameux « avant de crier “Allahou Akbar” ».

Mais dans la catégorie « grands menteurs » Radio France Internationale n’est pas la seule, Caroline Fourest aussi en fait partie. Elle aurait également quelque peu modifié le témoignage de Sigolène, mais juste un peu… D’après elle, l’un des frères Kouachi aurait dit à Mme Vinson : « Récite le Coran et je t’épargne » et les « grands yeux noirs » sont alors devenus « de très beaux yeux bleus ».

La chroniqueuse « folle » face à de tels propos

Après avoir eu connaissance des mensonges colportés à l’égard de ses paroles, Sigolène a souhaité mettre les choses au clair et rétablir la vérité :

« Des choses ont été dites qui ne sont pas exactes. En lisant les propos que l’on m’a prêtés et qui ont été répercutés dans toute les presse, en France comme à l’étranger, j’étais folle… Je ne reviens pas sur ma version pour me protéger. »

Voilà comment les ennemis de l’Islam sont prêts à tout pour dénigrer cette religion et demeurent à l’affût de toute occasion qui leur permettrait d’atteindre leur but et ce, au détriment même de leur crédibilité.

 

 

6 plusieurs commentaires

  1. Choquant!! Mais je comprends pas pourquoi elle a dit de très beaux yeux bleus s’ils étaient noirs

    • bensimon cervantes laetitia

      Non, dans la vraie version , elle a dit « …yeux noirs »et dans la version mmodifiée par les médias, il y avait ecrit « …yeux bleus »

  2. Euh… Elle est où la logique même si son témoignage est vrai ? Fallait peut être le décider avant qu’ils n’attaquent qu’ils ne tuent pas les femmes non ? Et puis cela ne change rien au fait qu’ils ont tués pour des caricatures !
    Après de tels actes je doute qu’elle lise le coran…

  3. Caroline fourest est toujours aussi ridicule!!! Des yeux bleus non mais, elle a tellement l’habitude de mentir qu’elle s’en rend pas compte. Pitoyable j’ai pitié pour sa mère.

  4. Nous avons une partie de la vérité avec ce témoignage. Reste que personne n’a vu leurs visages car ils étaient cagoulés.

  5. TRES CURIEUX QU ELLE SOIT EPARGNEE DANS DE TELLES CONDITIONS, UN PSCYCHOLOGUE PEUT SANS DOUTE L EXPLIQUER!!!!!

    ON PEUT EPARGNER UNE PERSONNE PARCE QUE VOUS AVEZ UNE ATTIRANCE POUR ELLE.
    POUR LES PROPOS DE CE FOU DE DIEU, JE NY CROIS PAS CAR CES ILLUMINES NE RESPECTENT SURTOUT PAS LES FEMMES, et IL A SUREMENT ETE ELECTRISE PAR LA BEAUTE DE SIGOLENE ET DE CEFAIT A ETE INCAPPABLE DE L ABATTRE

    CETTE VERSION EST UBUESQUE ET DELIRANTE!!!!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*