Accueil / Actualités / Le CRIF s’en prend à la régie de pub JC Decaux
sif campagne gaza

Le CRIF s’en prend à la régie de pub JC Decaux

Le Secours Islamique France, dans un élan de communication, s’est lancé dans une campagne d’affichages  publicitaires pour la cause gazaouie et ce, sur les panneaux d’abribus, propriétés de la société JC Decaux. Pas du goût de l’entité sioniste de France.

Le CRIF met la pression sur JC Decaux

Le CRIF ne semble toujours pas considérer la Palestine comme un État colonisé et encore moins décimé par les bombes israéliennes. Sûrs d’eux, ils vont jusqu’à écrire à JC Decaux : « Cette campagne est un appel à la haine, haine d’Israël, qui se transformera en haine des Juifs, comme l’ont attesté les émeutes de cet été. Dans le contexte actuel de terrorisme – on a tiré sur une synagogue et deux commerces juifs du 19ème arrondissement la semaine dernière – cette campagne est particulièrement irresponsable. », ramenant ainsi tout au fait antisémite, pare-feu universel pour se dépêtrer de toute situation gênante. Mais il va plus loin, le CRIF adopte un ton plus menaçant à l’encontre de l’enseigne :

Nous vous demandons donc de la suspendre sans délai, comme vous n’aviez pas hésité à suspendre la campagne de JDate à Nanterre l’année dernière, sous prétexte qu’elle montrait une étoile de David, en prétextant l’avoir fait « par précaution ». Par ailleurs, l’équipe digitale du CRIF a lancé une contre-campagne sur les réseaux sociaux, suivie par près de 90.000 personnes, et partagée plus de 825 fois, pour montrer que c’était le Hamas qui était responsable de la destruction de Gaza. Robert Ejnes s’est entretenu avec le DG Stratégie de JC Decaux suite à ce courrier.  La campagne sera recouverte dans les 24h. 

Détournement et propagande du CRIF

Dans un effort de propagande et de pression -comme à son habitude-, le CRIF emploie le mensonge pour déformer les messages et attiser une réelle haine -contrairement à celle prétextée à l’encontre des juifs- du peuple musulman. A Gaza, on comprend via le détournement d’image qui circule que les civils sont des terroristes. Un raccourci des plus odieux.

crif détournement et propagande

Musulmans, écrivons à JC Decaux pour les soutenir dans leur démarche et afin de leur montrer que le CRIF ne représente qu’eux-mêmes : leur pression est vaine. Si vous ne le faites pas vous, personne ne le fera pour vous.

Lien pour témoigner votre soutien : http://www.jcdecaux.fr/nous-contacter ou écrire à Jean-Claude Correia, Directeur Commercial Ile-de-France : jean-claude.correia@jcdecaux.fr

Un commentaire

  1. Réponse de Decaux
    Monsieur,

    Merci pour votre message.
    Cette campagne a été vendue conformément à nos Conditions Générales de Vente et nos procédures internes.
    Le visuel de cette campagne a été examiné par notre Comité de Déontologie interne qui s’assure du respect par l’entreprise des recommandations de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) – organisme d’autorégulation reconnu par les pouvoirs publics et auquel nous sommes adhérents – et de notre Code de Déontologie interne. Ce comité s’est prononcé pour l’affichage de cette campagne qui ne présentait pas de messages ou de signes justifiant une décision de refus.

    La campagne sera désaffichée au terme prévu contractuellement, c’est à dire entre le 31 décembre et le 1er janvier.

    Conscient de notre responsabilité de média s’adressant à l’ensemble de la population, sans distinction, nous considérons avec le plus grand sérieux la réaction que vous venez de formuler.

    Cordialement,
    La Direction de la Communication

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*