Accueil / Écrits libres / Une poupée Barbie atypique : Lammily
Lammily, la nouvelle coqueluche des petites filles.

Une poupée Barbie atypique : Lammily

Intéressons-nous au cas de Lammily ou bien ce qui se veut être une anti-Barbie.

Une poupée boutonneuse avec des kilos en trop

Dans la vraie vie cette poupée aurait mesuré 1m63 pour 68 kilos. On est loin des mensurations de rêve de la célébrissime Barbie, blonde peroxydée aux jambes interminables et à l’allure toujours impeccable. Les accessoires vendus en complément ne sont pas que des robes ou des sacs à mains mais des autocollants repositionnables, dont des boutons d’acné à coller sur le front et les joues et de la cellulite pour les hanches. Autant dire que Lammily détonne !

Origine de la conception

Née de l’imaginaire de Nickolay Lamn, jeune graphiste de 26 ans originaire de Pittsburgh, cette poupée n’était qu’un projet artistique. Mais la tournure des événements est telle que cette figurine de 28 cm sera très bientôt en rayon. Il y a déjà une centaine de milliers de précommandes selon son concepteur.

Sensibiliser dès le plus jeune âge

N. Lamm a dessiné les formes de Lammily en s’inspirant des moyennes établies par le Centre de prévention des maladies de sa région. L’objectif flagrant de ce projet était d’éveiller les consciences sur ce qu’est réellement la femme « usuelle », les valeurs qu’elle représente, des principes qui ne s’arrêtent pas à un physique quelque peu disgracieux selon les idéaux de beauté qui ne sont qu’une utopie.

Dans un autre contexte qui traite plus ou moins le même problème de société, Hamza Siddiqui, jeune speaker américain, nous donne une leçon de morale on ne peut plus en relation avec les mœurs actuels.

 

Source citée : RFI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*