Accueil / Islam / Les répercussions de l’adoration sur la vie du musulman

Les répercussions de l’adoration sur la vie du musulman

L’adoration est un terme qui englobe tout ce qu’Allah aime et agrée. Elle est variée et très diverse et comporte entre autres, des paroles comme les deux attestations, les invocations, les évocations et la lecture du Coran, des actes des membres  tels que la prière, le pèlerinage, le jeûne…et les actes du cœur comme les piliers de la foi, la crainte, le repentir, l’espérance, la confiance en Allah…

L’adoration, le but de notre création

Allah exalté soit-Il envoya des prophètes et fit descendre des livres pour expliciter à Ses serviteurs le sens de l’adoration qui n’est rien d’autre que le but de leur création. Allah a dit :

« Je n’ai crée les djinns et les humains que pour qu’ils m’adorent »

« Et nous n’avons envoyé avant toi aucun messager à qui nous n’ayons révélé  :Point de divinité en dehors de moi.Adorez-moi donc. »

Pour que cette adoration soit valide, il faut qu’elle soit non seulement vouée exclusivement à Allah en ne l’associant à aucune créature mais qu’elle soit également obligatoirement accomplie à la manière enseignée par le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui). Donc, il faut adorer Allah en conformité avec ce qui a été transmis par le Prophète.

L’adoration a des effets 

  • L’épanouissement et la quiétude

Les difficultés et les obstacles sont inhérents à la vie. Les bonnes et les mauvaises nouvelles se succèdent et provoquent chez l’individu d’énormes stress et craintes. Mais le musulman, très attaché à l’adoration d’ Allah et à Son rappel, demeure tranquille et calme face aux vicissitudes de la vie. Comme Allah l’a si bien dit:

« Le rappel d’Allah tranquillise le cœur »

  • L’accroissement des biens et l’obtention des issues favorables

La crainte d’Allah, qui est une forme de l’adoration, consiste à délaisser les interdits et à effectuer minutieusement les recommandations divines. Elle permet au musulman de profiter des bénédictions des cieux et de la terre. Allah a dit :

« Si les habitants de la cité avaient cru et avaient été pieux, nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre »

Elle lui permet d’avoir des issues favorables face aux difficultés de la vie :

« Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable, et lui accordera ses dons par des moyens sur lesquels il ne comptait pas »

« Quiconque craint Allah, il lui facilite les choses »

  •      Une vie heureuse

« Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne oeuvre en étant croyant, nous lui ferons vivre une bonne vie »

Ce verset souligne qu’avoir une foi ferme en Allah et effectuer des bonnes actions sont les sources d’une vie heureuse.

Ibn al-Qayyim, un grand savant de l’Islam a écrit dans son livre « al wabili sayyib minal kalimi dayib »  les avantages de l’invocation d’Allah. Il a cité plus de cent avantages mais nous en énumérerons quelques uns :
1 – Il chasse Satan, le réprime et le brise.

2 – Il entraîne l’agrément de Dieu. 

3 – Il élimine les soucis et les angoisses du coeur.

4 – Il apporte au coeur la joie et l’allégresse.

5 – Il illumine le visage et le coeur.

6 – Il fortifie le coeur et le corps.

7 – Il attire la subsistance.

8 – Il revêt l’invocateur de respect, de douceur et d’aspect agréable.

9 – Il fait acquérir l’amour qui est l’esprit de l’Islam, le moteur de la religion et l’axe du bonheur et du salut. Dieu a suscité une cause à chaque chose et celle de l’amour (de Dieu) est inscrite dans la continuité de la pratique du dhikr. Celui qui veut gagner l’Amour de Dieu doit Le mentionner souvent. C’est que le dhikr est la porte de l’amour, son plus grand symbole et sa voie la plus droite.

10 – Il fait acquérir à l’invocateur l’autocensure (l’auto-observation) et le fait de s’introduire dans la porte qui mène au degré de l’ihssan (la perfection). Ainsi, il adorera Dieu comme s’il Le voyait. Il n’y a donc à l’insouciant aucune autre issue vers le rang de l’ihssan que celle du dhikr, de la même manière que celui qui demeure assis ne pourra jamais rejoindre sa maison (qu’en marchant).

11 – Il fait obtenir la qualité de « la remise confiante à Dieu dans toutes ses affaires » c’est-à-dire le retour à Dieu. Et celui qui se retourne souvent vers Dieu au moyen du dhikr, verra son coeur se tourner vers Dieu en toutes circonstances. Dieu devient ainsi son refuge et asile, son Protecteur contre les calamités et les malheurs de la vie.

12 – Il héritera une place rapprochée de Dieu. Ainsi, en fonction de l’ampleur de son dhikr se situe sa position par rapport à Dieu. C’est dire que plus son dhikr est abondant, plus il se trouve dans la proximité de Dieu et plus son insouciance s’accroît, plus son éloignement s’accentue.

13 – Il lui ouvre une des plus grandes portes de la connaissance. C’est à dire que son savoir grandira au fur et à mesure que ses invocations se multiplieront.

14 – Il lui procure le respect mêlé de crainte de son Seigneur, Sa magnificence en raison de l’emprise que le dhikr a sur son coeur, et de sa présence constante avec Dieu. C’est le contraire de l’insouciant dont le voile du respect mêlé de crainte est trop épais dans son coeur.

15 – Il lui procure la mention que Dieu fera de lui, comme l’indique ce verset :

« Souvenez-vous de Moi et je Me souviendrai de vous » 

S’il n’y avait que cela comme bienfaits du dhikr, cela suffirait comme mérite et noblesse.

Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a rapporté ce que son Seigneur a dit :

« Celui qui se souvient de Moi en lui-même, Je Me souviendrai de lui en Moi-Même. Celui qui se souvient de Moi dans une assemblée, Je Me souviendrai de lui dans une assemblée meilleure. » [Cité par Bukhârî]

Il nous est difficile voire impossible de citer tous les effets de l’adoration tellement qu’ils sont incommensurables.

Chaque adoration possède d’innombrables bienfaits. Donc, ne négligeons en aucune manière les actes d’adorations fussent-ils petits à nos yeux. Qu’Allah nous facilite son adoration.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*