Accueil / Actualités / Israël rompt le cessez-le-feu

Israël rompt le cessez-le-feu

A l’issue d’une opération perpétrée à Hébron, les soldats de l’Etat hébreu ont assassiné deux palestiniens présumés responsables de la mort des 3 adolescents juifs le 13 juin dernier en Cisjordanie.

Israël se fait justice en pleine trêve… satisfaction de Netanyahu.

Début juillet, au lendemain des obsèques de trois adolescents juifs, un jeune palestinien a été brûlé vif par des extrémistes israéliens. Comme si cela ne suffisait pas, l’Etat juif a engagé des véritables chasses à l’homme pour traquer les présumés meutriers de ces trois adolescents. Marwan Qwasmeh et Amer Abou Eshah sont tenus pour responsables de ces faits et ont été tués au cours d’un assaut sur la maison où ils se trouvaient à Hébron. En dessous, l’image de la maison bombardée où résidaient les martyrs.

140923_xf05j_hebron-suspects1_sn635

A la mi journée, plus de 3000 palestiniens y compris la mère de l’ un des deux martyrs  sont descendus dans la rue secouant le drapeau palestinien et  assistant aux funérailles de deux martyrs.

140923_9c2r6_hebron-suspects2_sn635

Il est à noter encore que l’assassinant de ces trois adolescents fut l’un des facteurs déclenchant de la guerre sanglante qui a fait plus de 2200 morts en majorité des civils et des enfants à Gaza.

Tenu à respecter le cessez-le-feu, Netanyahu, le Premier ministre Israélien n’est pas sur cette longueur d’onde. Il est même satisfait de l’opération en déclarant « Nous continuerons de frapper partout le terrorisme » avant d’ ajouter  « Ce matin, la justice israélienne les a rattrapés »

Pourtant des négociations sont en cours…

Le 26 août,  Israéliens et Palestiniens se sont convenus à un cessez-le-feu mettant fin à la guerre de cet été qui a duré plus de 50 jours. Ce mardi où a eu lieu l’assassinat de ces deux palestiniens était prévu pour reprendre les négociations au Caire afin de discuter d’une trève durable.

« Nous avons fini les négociations indirectes (…), il a été décidé qu’elles reprendraient à la dernière semaine d’octobre« , a annoncé sur son compte Facebook un haut responsable du mouvement Hamas qui fait partie de la délégation palestinienne, Ezzat al-Rishq.

Il est plus qu’évident que la paix intéresse une partie plus qu’ une autre.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*