Accueil / Actualités / Boycott : les grandes chaînes de supermarchés refusent de vendre les fruits israéliens

Boycott : les grandes chaînes de supermarchés refusent de vendre les fruits israéliens

Le boycott des produits israéliens s’accentue avec pour nouvelle cible les fruits exportés par Israël, tels que les mangues, les pamplemousses et les grenades, qui ne trouvent plus d’acheteurs en Europe.

Un boycott en marche

Les grossistes chargés de fournir les grandes chaînes de supermarchés, à travers l’Europe, ont déjà été prévenus d’après certains spécialistes :

« Ces grandes surfaces n’ont pas fait de communication officielle sur le sujet pour le moment, mais le message a été transmis par téléphone aux grossistes qui les approvisionnent en Scandinavie, en Grande-Bretagne, en France, en Belgique et en Irlande. »

Ces derniers acheteurs demandent désormais aux exportateurs de garantir la provenance de leurs produits afin de s’assurer qu’ils ne proviennent en aucun cas d’Israël. Les exportateurs israéliens ont tout de même pris conscience de l’importance du boycott qu’ils décrivent comme résultant d’un « puissant lobby musulman dans ces pays ».

Plus de produits israéliens dans certaines grandes surfaces

« Les importateurs me disent qu’ils ne peuvent pas vendre de produits israéliens. L’un d’entre eux m’a dit qu’il a été bloqué par plusieurs grandes surfaces tant au Danemark, qu’en Suède et en Belgique. Et la semaine dernière, il m’a dit que les mangues qui avaient été emballées aux Pays-Bas comme d’habitude, puis expédiées par bateau en Irlande, ont été renvoyées parce qu’il n’était pas question d’accepter des produits israéliens. » se plaint Amir Porat, directeur marketing de Edom Fruits.

Un vendeur de grenades, Ben Cohen, a été lui aussi contraint d’annuler toutes ses exportations en Grande-Bretagne, Belgique et Scandinavie, en rétorquant que les acheteurs préféraient désormais se tourner vers la Turquie et l’Egypte.  

3 plusieurs commentaires

  1. Alerte: différent super-marchés et discounters comme Lidl, vendent les produits sionistes avec de faux affichage au niveau de la provenance des produits tel que: Afrique. Afrique du Sud. Maroc.Mexique. Égypte. À vérifier certains pays comme le Chili. La Colombie. L’Argentine…n’oublions pas qu’ils sont des faussaires nés!!!

  2. Le conflit au Moyen Orient est très complexe. Mais la je dois dire qu on tient le bon bout, on devrait aussi ne plus porter bon nombre de marques de prêt à porter , refuser d utiliser nos ordinateurs sous prétexte que bon nombre des logiciels son issus de leurs inventions…etc…non c sûr voilà un bon moyen de dire aux israéliens c vraiment pas bien ce que vous faites…mdr.

    • Je trouve cette réflexion bien individualiste. Oui, les musulmans voient un changement dans leur consommation et alors? mdr? certainement pas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*