Accueil / Actualités / L’Afrique du Sud interdit à ses citoyens de rejoindre l’armée israélienne

L’Afrique du Sud interdit à ses citoyens de rejoindre l’armée israélienne

Les autorités sud-africaines ont annoncé qu’elles poursuivraient en justice tout Sud-Africain qui aurait l’intention de s’engager dans l’armée sioniste.

Suite à une plainte déposée

Le Forum d’action en soutien à la Palestine porte plainte contre Dean Goodson de Cape, accusé de servir l’armée israélienne. Suite à cela, les autorités sud-africaines ont mis en place un dispositif interdisant à toute personne sud-africaine de partir combattre aux côtés des Israéliens. Ainsi, la loi réglementant l’assistance militaire étrangère [Regulation of Foreign Military Assistance Act] des citoyens dans les conflits armés en dehors du territoire est né il y a une semaine. Les personnes reconnues coupables peuvent être condamnées à une peine de prison.

Aucune autorisation n’a été donnée

Le ministère sud-africain de la défense a déclaré à l’Indépendant qu’il n’a permis à aucun Sud-Africain de participer au conflit actuel à Gaza. Il a ajouté être au courant que quelques personnes pouvaient être dans les rangs de l’armée israélienne sans autorisation.

En effet, le groupe militant pro-palestinien projette de déposer une nouvelle plainte contre 4 Sud-Africains accusés, eux aussi, de faire partie de l’armée israélienne.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*