Accueil / Enquêtes / La LDJ se mobilise avec la complicité de nos institutions!

La LDJ se mobilise avec la complicité de nos institutions!

La LDJ, cet organisme tentaculaire, s’organise, et ce, avec la complicité de nos institutions françaises. Dans le silence presque le plus complet.

Pour la LDJ, la voie est libre en France 

Un Katibînaute a décidé de mener une investigation sur la LDJ, ce groupuscule sioniste proliférant en France. Surprise … ou pas ! Il a découvert une véritable organisation terroriste. Oui, ne mâchons pas nos mots, et appelons un chat, un chat !

Des appels aux dons afin de financer les équipements des membres de la LDJ, le développement d’une association franco-juive nommée LIBI, participant elle aussi au financement, mais aussi, cerise sur le gâteau, une coopération France-Israël ayant pour finalité d’expatrier les enfants israéliens en France afin d’assurer leur sécurité le temps des hostilités… lancées par le gouvernement israélien.

A noter que le financement est encouragé par la déduction des impôts. Incroyable, vous en conviendrez !

Parmi les activistes… les plus « actifs », Gilles Maarek ! Lui-même faisant partie de cette organisation terroriste : la LDJ.

dddd                           md

Les membres de la LDJ et leur réseau

Que ce soit auprès des artistes, chanteurs ou même les politiciens, la LDJ est partout.

lll

Ici, un garde du corps de François Hollande, également membre de la LDJ.

 

 

lll1

« Yoni », membre de la LDJ avec Patrick Bruel.

lll2

Un cher ami Maarek avec Jamel Debbouze. De la LDJ?

 

Quand la victimisation se confond avec la paranoïa…

Victimisation, propagation de la peur, invention d’ennemis imaginaires, justification de leurs actes terroristes, cela n’est qu’un condensé de la recette utilisée par la LDJ pour proliférer et gagner en « légitimité » ! D’un côté les « agneaux » (les juifs sionistes), de l’autre, « les loups » (les musulmans).

La paranoïa atteint son paroxysme : « Ne laissez pas vos enfants prendre seuls les transports en commun! »

kkk

 

Dans le nom de cette organisation, la LDJ (Ligue de Défense Juive), apparaît le terme de « défense ». Par définition, la défense consiste en une action de faire face à une attaque, d’y résister. Or, la défense n’est en rien la finalité de cette organisation terroriste et terrorisante puisque là, ses membres en appellent clairement à la violence gratuite à l’encontre non seulement des Arabes, mais aussi, des personnes défendant le juste et blâmant l’injustice en se rangeant du côté de la cause palestinienne. Quelle défense peut exister s’il n’y a attaque ?

jjj

La France condamne « l’hémoragie » de Français allant combattre le régime dictatorial de Bachar Al Assad en Syrie mais approuve les terroristes juifs s’enrôlant dans l’armée israélienne

Nul doute sur la complicité de l’Etat quand on constate que les Français de confession juive s’engagent, sans rencontrer un quelconque souci, dans l’armée israélienne. Une armée dont les mains sont tâchées par des litres et des litres de sang d’innocents soi-disant dangereux pour la survie de l’Etat sioniste. Parmi ces individus « dangereux » des femmes, des enfants, des handicapés et des vieillards…

beurk

Une coopération étatique entre la France et Israël pour l’accueil d’enfants israéliens en France 

Le meilleur pour la fin. La France collaborerait avec Israël afin d’accueillir momentanément des enfants israéliens afin de les éloigner « des bruits de sirènes, de bombardements etc. » Que dire des enfants palestiniens qui ne se contentent pas d’entendre le bruit des sirènes, mais qui meurent sous la pluie de bombardements deversée par Israël sur Gaza ?

kl

La Oumma doit se mobiliser plus que jamais ! Nous ne pouvons laisser nos frères subir l’hégémonie et la politique génocidaire israéliennes cautionnées par l’Europe et les Etats-Unis, au motif que ce peuple ait été par le passé persécuté ! Le mal ne justifie pas le mal. Aucun peuple ne doit devenir le bouc-émissaire d’un autre peuple du fait de son passé douloureux…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*